4 Septembre 2017

Afrique du Sud: Empêtré dans un scandale, Ramaphosa se défend

Photo: GCIS
Vice-président, Cyril Ramaphosa.

En Afrique du Sud, l'affaire est embarrassante pour le vice-président Cyril Ramaphosa : un article du journal The Sunday Independant dévoile ses nombreuses affaires extra-conjugales et parmi ses maîtresses de longue date, il y a des étudiantes entretenues financièrement.

Face au scandale, le numéro deux du pays se défend et parle de sale coup. A l'approche des élections pour la présidence de son parti l'ANC, le Congrès national africain, ces révélations tombent mal.

Dans un communiqué diffusé ce week-end, Cyril Ramaphosa a déclaré que la campagne de diffamation qui se propage dans les médias sociaux a pour but de mener la guerre à ceux qui tentent de restaurer les valeurs, les principes et l'intégrité de l'ANC, ajoutant que certains leaders du parti sont visés pour avoir « dénoncé les affaires de corruption » au sein de la formation politique.

Pour sa défense, Ramaphosa évoque des institutions publiques abusées, des services de renseignements piratés et la probabilité d'une opération dirigée par des adversaires soucieux de promouvoir leur agenda politique.

Ce scandale tombe à pic pour ses opposants, les prochaines élections pour la présidence de l'ANC ayant lieu en décembre prochain. Il pourrait fragiliser Ramaphosa qui doit faire face à des allégations sur sa vie intime, dévoilées dans un hebdomadaire qui rapporte ses correspondances privées avec huit femmes.

L'année dernière, le vice-président avait mené une campagne tambours battant contre les « sugars daddy », du nom de ces hommes d'un certain âge qui couvrent de très jeunes femmes de cadeaux et d'argent, en échange de faveurs sexuelles.

Afrique du Sud

Liste des Lions devant affronter l'Afrique du Sud

Quelle équipe pour la double confrontation Afrique du Sud-Sénégal qui débute avec le… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.