4 Septembre 2017

Burundi: L'ONU dénonce des «crimes contre l'humanité» et en appelle à la CPI

Photo: Le Pays
Photo d'archives

Des enquêteurs de l'ONU exhortent la Cour pénale internationale à enquêter de toute urgence sur les crimes contre l'humanité et autres atrocités au Burundi. Le président de la Commission d'enquête de l'ONU sur le Burundi, Fatsah Ouguergouz, parle d'une attaques « généralisée ou systématique » contre la population civile, et blâme « une politique de l'Etat burundais ».

Les enquêteurs de l'ONU ne mâchent pas leurs mots.

Ils attribuent la responsabilité des violations des droits de l'homme, « souvent d'une cruauté extrême », à des responsables au plus haut niveau de l'Etat.

Dans un rapport, ils soulignent que les « grandes décisions » seraient prises, non pas par le gouvernement, mais par le président de la République et une poignée de « généraux ».

La Commission d'enquête sur le Burundi se garde de les nommer, du moins pour l'instant.

Elle assure que ces responsables font souvent appel à des policiers, des militaires, des miliciens et des membres du service national de renseignement. « Plusieurs de ces violations (...) constituent des crimes contre l'humanité », pointe le rapport.

Comme il s'agit de présumés crimes contre l'humanité, les enquêteurs demandent à la Cour pénale internationale d'intervenir.

Mais il y a un hic: le Burundi a déjà annoncé son retrait de la CPI, qui sera effectif le 27 octobre. La Cour de La Haye a donc moins de deux mois pour ouvrir une enquête de son propre chef. Passée cette date, il faudrait une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU.

Un porte-parole du président du Burundi accuse les enquêteurs de l'ONU de se comporter « comme des mercenaires ». Selon Willy Nyamitwe, un conseiller du président Pierre Nkurunziza, ils ont été « payés pour arriver à des conclusions politiquement motivées ».

En savoir plus

L'ONU veut que la CPI ouvre une enquête dans le pays

La commission d'enquête sur le Burundi a répertorié une série de violations des droits de… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.