5 Septembre 2017

Afrique: Terminus pour les Lions Indomptables

Photo: Chidi Ohalete/BJO/NAN/Premium Times
L'équipe des Super Eagles pour le match de qualification AFCON en 2019 contre Bafana Bafana d'Afrique du Sud, à Uyo.

Le match nul concédé à Yaoundé aux Super Eagles du Nigeria (1-1) a définitivement scellé la chute des Lions Indomptables qui n'iront pas à la Coupe du monde, Russie 2018. Les Camerounais savaient que le dernier petit espoir de qualification reposait sur une victoire face aux Nigérians.

Ils ont échoué mais ils ont provisoirement retardé l'obtention de leurs visas par les hommes de Gernot Rohr qui pourraient voir revenir dans leur sillage les Zambiens en cas de victoire de ces derniers aujourd'hui en Algérie ; ils ne compteraient alors que trois points de retard à deux journées de la fin des éliminatoires.

Face aux Lions indomptables, Les camarades de John Obi Mikel ont gardé la même stratégie qu'au match aller à Uyo. A savoir observer l'adversaire, se déployer pour l'abattre en contre. C'est ainsi que la plupart de leurs actions offensives ont donné du fil à retordre à la défense camerounaise. Victor Moses a usé de toute son expérience et de la fougue des attaquants Odion Ighalo et Simon Moses pour déstabiliser l'axe de la défense camerounaise contrôlé par Adolphe Teikeu et Yaya Banana. Et la récompense est arrivée peu avant la demi-heure de jeu. Victor Moses, le joueur de Chelsea, prend de vitesse le côté gauche de la défense camerounaise, arme une frappe que repousse le gardien Fabrice Ondoa. Simon Moses profite d'un rebond favorable pour transpercer les filets des Lions Indomptables (0-1, 29').

Après la mi-temps, changement de décor, le Cameroun prend le match à son compte mais se heurte à une défense nigériane bien regroupée. William Troost-Ekong et Leon Balogun ne cèdent à aucune pression. Au contraire, les ballons interceptés sont tout de suite remis aux milieux de terrain qui combinent facilement avec leurs attaquants. A plusieurs reprises Victor Moses manque d'alourdir le score. Les Lions indomptables tentent de profiter de la maladresse de leur adversaire pour remettre les pendules à l'heure. Sur un centre de Christian Bassogog entré à la 51e minute à la place du capitaine Benjamin Moukandjo, le gardien Ikechukwu Ezenwa tente de se saisir de la balle et s'accroche avec un attaquant camerounais. L'arbitre siffle le pénalty que se charge de transformer Vincent Aboubakar (1-1, 74').

Un résultat nul qui ne fait ni le bonheur des Lions Indomptables, définitivement éliminés, ni celui des Super Eagles auraient pratiquement assuré leur qualification pour la Russie. Il leur faudra encore patienter un peu et la rencontre début octobre avec la Zambie si cette dernière s'impose ce jour en Algérie.

Réactions

Gernot Rohr (sélectionneur du Nigeria)

"Je suis satisfait de la prestation de mes joueurs. Parce que prendre quatre points contre le champion d'Afrique n'est pas chose facile. Après le match aller où nous avons pris le dessus 4-0, on s'attendait à une réaction d'orgueil et c'est ce qui s'est passé. En deuxième mi-temps on a baissé le rythme et les Camerounais ont pris le dessus avec l'entrée de Vincent Aboubakar et de Christian Bassogog, le meilleur de joueur de la dernière CAN. Mais nous gardons l'espoir de nous qualifier. Nous attendons le résultat du match entre l'Algérie et la Zambie. Nous pouvons réaliser une bonne performance au Mondial après avoir rencontré des équipes expérimentées comme le Cameroun, la Zambie et l'Algérie."

Hugo Broos (sélectionneur du Cameroun)

" Je ne suis pas trop déçu. On voulait effacer un peu notre performance de celle de vendredi. Nous avons aligné une équipe avec quelques nouveaux joueurs. C'était satisfaisant, ça donne à espérer pour l'avenir. J'ai laissé au coup d'envoi Aboubakar Vincent et Christian Bassogog sur le banc pour qu'ils comprennent ce que je veux. J'attends d'eux qu'ils jouent collectif. Iks ne sont pas les seuls à pouvoir concrétiser des actions, tous les entraîneurs ont étudié leur façon de jouer. Nous n'irons pas au Mondial, il faut à présent travailler pour nous qualifier dans quatre ans. Reste désormais à préparer la CAN en tirant les leçons de nos échecs. Nous avons eu des entretiens avec les joueurs qui ont reconnu que la performance du match aller était catastrophique, pas digne du champion d'Afrique que nous sommes".

En savoir plus

Elim Mondial 2018 - Le Nigéria élimine le Cameroun

Le Cameroun ne sera pas en Russie l'an prochain. Le champion d'Afrique en titre a été… Plus »

Copyright © 2017 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.