4 Septembre 2017

Congo-Kinshasa: Le gouvernement et les pétroliers mettent en place une commission mixte pour mettre fin à la crise

Le ministère de l'Economie et la corporation pétrolière se sont convenus de créer une commission mixte pour mettre fin à la pénurie du carburant dans les stations-services.

Cette décision a été prise ce lundi 4 septembre à Kinshasa, après une rencontre entre les deux parties. Les travaux réalisés par cette commission détermineront l'augmentation ou pas du prix du carburant dans les stations. Entretemps, le ministre de l'Economie demande à la corporation de rouvrir les stations.

« Il y a eu un temps pour nous rentrer dedans. Maintenant nous venons de signer la paix pour l'intérêt supérieur de la Nation, pour que nos partenaires fassent de bonnes affaires dans notre pays. Une commission technique sera convoquée », indique Joseph Kapika, ministre de l'économie qui ne donne pas les détails.

Les pétroliers ont soumis au ministre de l'Economie leurs revendications notamment rendre disponible les devises pour soutenir leur trésorerie, le réajustement de prix du carburant à la pompe, car ils vendent à perte, affirment les pompiers.

La corporation pétrolière demande le soutien du gouvernement, sinon ses membres risquent d'être traités d'insolvable par leurs fournisseurs.

« Nous approchons nos fournisseurs pour leur expliquer que nous ne sommes pas aussi insolvables que cela peut paraitre, que le gouvernement est là pour nous soutenir dans les solutions que nous avons envisagées », indique José LANDU, vice-président du groupement de professionnels et distributeurs de produits pétroliers.

La commission technique qui statuera sur la question a donc le devoir de trouver un compromis pour l'intérêt de chaque partie. Car une augmentation risque d'avoir un effet d'entrainement et un refus aux demandes de pétroliers risque de maintenir la vente séquentielle, ce qui pénalise la population.

Les conducteurs des véhicules ont connu des difficultés d'approvisionnement en carburant mercredi 30 août dans la ville de Kinshasa. De longues files de véhicules sont visibles dans bon nombre de stations-services qui ont ouvert.

Congo-Kinshasa

Un casque bleu tué dans le territoire de Beni

Kinshasa, 18 septembre 2017 - Un casque bleu de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en… Plus »

Copyright © 2017 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.