4 Septembre 2017

Congo-Brazzaville: Recherche - Le Congo capable de produire des antipaludiques

Le ministre de la Recherche scientifique et de l'innovation technologique Martin Parfait Aimé Coussoud Mavoungou a indiqué le 3 septembre à Brazzaville que les chercheurs congolais étaient capables de mettre au point les médicaments de lutte contre le paludisme.

« Nous sommes devant un laboratoire pharmaceutique qui devra désormais mettre à notre disposition des produits contre principalement le paludisme. Ce que nous venons de visiter devra créer les conditions pour qu'à coût réduit le produit soit mis à la disposition du peuple congolais et pour soigner nos enfants », a-t-il déclaré lors de la visite d'un laboratoire de l'Office de la recherche scientifique et technique d'Outre-mer (OROSTOM).

« Mes prédécesseurs ont mis en place un dispositif et ont déjà posé les jalons moi je viens dans la condition de quelqu'un qui va conclure et je crois que les dispositions sont prises pour que cela soit effectivement faits », a ajouté le ministre Coussoud Mavoungou.

Les médicaments qui issus de ce laboratoire pourraient être écoulés dans d'autres pays africains où sévit la pandémie du paludisme, surtout dans la Communauté économique et monétaire des Etats de l'Afrique centrale (CEMAC).

Le ministre en charge de la Recherche scientifique qui entend mettre les chercheurs à la disposition de la République, a appelé les jeunes congolais intéressés par la recherche à être aux côtés du département afin de pouvoir la recherche scientifique et l'innovation technologique.

Basé à l'OROSTOM, le laboratoire pharmaceutique du Congo peut produire neuf millions de boîtes de médicaments chaque année. « L'élément final, c'est effectivement avoir le produit et en visitant ce laboratoire, nous allons créer les conditions idoines pour que ce produit soit vite mis à la disposition de la population », a rassuré le ministre Coussoud Mavoungou.

Le paludisme est la première cause de mortalité et d'hospitalisation en République du Congo. Les chercheurs congolais contribueraient à la réduction de la mortalité en mettant sur le marché un produit antipaludique vendu à moindre coût.

Congo-Brazzaville

Musique classique - L'Allemagne encourage les enfants congolais à la pratique de la symphonie

L'ambassadeur de la République fédérale d'Allemagne, Klaus Peter Schick, a remis la semaine… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.