5 Septembre 2017

Nigeria: Amnesty dénonce les nombreuses attaques de Boko Haram au Cameroun et Nigeria

Amnesty International vient de publier un communiqué dans lequel elle dénonce la recrudescence des attaques et attentats-suicides de Boko Haram dans l'extrême nord du Cameroun et dans les Etats du nord-est nigérian. Des attaques qui ont fait au moins 381 morts au cours des cinq derniers mois, des chiffres alarmants de loin supérieurs à ceux des mois précédents alors que des millions de civils ont besoin d'une aide humanitaire d'urgence.

Pour ce qui concerne le Cameroun, Boko Haram a tué au moins 158 civils depuis le mois d'avril, c'est quatre fois plus que les cinq mois précédents. Pour ce qui est du Nigeria, du mois de mai à août, le nombre de victimes civiles est au moins sept fois plus élevé qu'au cours des quatre mois précédents. Pour le seul mois d'août par exemple, on recense au moins 100 morts parmi les civils, dans le nord-est du Nigeria.

Nigeria

Aiteo nouveau sponsor titre des CAF Awards

Le géant nigérian du secteur énergétique, Aiteo, un des leaders du continent africain dans… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.