5 Septembre 2017

Mali: Elim Mondial 2018 - Les supporters maliens boycottent les Aigles

Mécontents après la gifle reçue vendredi dernier à Rabat face au Maroc (0-6) lors de la 3è journée des éliminatoires du Mondial 2018, des associations de supporters des Aigles du Mali ont décidé de boycotter le match retour prévu ce mardi à Bamako.

Sur les réseaux sociaux, les appels sont nombreux. Les fans de l'équipe nationale ne comptent pas aller au stade pour pousser les Aigles à la victoire. Ils réclament notamment le limogeage du sélectionneur Alain Giresse, celui-là même décrié depuis la CAN 2017. Son contrat court encore jusqu'en novembre prochain.

Le Mali presque éliminé n'avait pas besoin de cela, surtout que l'équipe est décimée par de nombreux forfaits. A côté de Mohamed Konate et bakaye Dibassy (suspendus pour carton rouge), Tongo Doumbia et Abdoulay Diaby manqueront le match contre les Lions de l'Atlas.

Mali

Election présidentielle - l'OIF déploie une mission d'évaluation

La délégation dépêchée le 21 novembre par Michaëlle Jean, secrétaire… Plus »

Copyright © 2017 Africa Top Sports. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.