5 Septembre 2017

Congo-Kinshasa/Tunisie: Florent Ibenge - « La sortie de Chancel Mbemba nous a causé beaucoup de problèmes... »

La République Démocratique du Congo a amoindri hier, mardi, 5 septembre, ses chances d'aller à la Coupe du Monde Russie 2018, 44 ans après. Les Léopards ont été tenus en échec par les Aigles du Carthage de la Tunisie, au stade des Martyrs de la Pentecôte, score du match 2 buts partout, dans un match qu'ils ont pourtant mené jusqu'à la 76ème minute. Avec 7 points au classement contre 10 pour la Tunisie, les Congolais ne peuvent compter pour le moment qu'à une contre performance de la Tunisie aux deux dernières journées.

Florent Ibenge attribue ce résultat à la sortie inattendue du capitaine Chancel Mbemba sur qui reposait tout le poids du match. Chancel Mbemba est sorti à la suite d'une blessure à la 57ème minute, et a été remplacé par Rémy Mulumba, qui ne fera pas le même travail que son capitaine.

Florent Ibenge reconnait qu'après le deuxième but de son équipe à la 47ème minute, les tunisiens ont joué le va-tout, et il y a eu une sérieuse désorganisation du système de jeu. Visiblement, les Léopards ont été contraints de ne jouer que le demi-terrain.

Conséquence, la défense dirigée pour la première fois par le duo Wilfred Moke et Merveille Bope n'a pu supporter la pression. Et, même les deux latéraux, pourtant excellents, devenaient de plus en plus incapables de se relancer convenablement. Alors que les Léopards menaient 2 buts à zéro à la 76ème minute, voilà qu'intervient la réduction du score.

Un but « bête », qui est parti comme une aventure du côté droit, jusqu'à devenir une réalité. C'est le but ! Le pauvre gardien Matampi Vumi Ley a même bien suivi cette frappe, mais qui a été malheureusement contrée par un de ses défenseurs pour aller au fond du filet.

A 2 buts à 1, le stade des Martyrs, plein à craquer, pouvait encore continuer à chanter. Hélas ! Dans la minute qui a suivi, soit à la 78ème, les tunisiens sont revenus une fois de plus, pour cette fois-là, marquer le deuxième but. C'est l'égalisation. Que faire ? Les Léopards devaient jouer aussi leur va-tout.

Un seul changement était encore disponible. Florent Ibenge lance Jonathan Bolingi Mpangi à la place de Gaël Kakuta, mais qui ne fera pratiquement rien.

Dans la foulée, c'est Paul-José Mpoku qui a fait un très bon match, trouve la transversale, passant juste à côté d'un troisième but. Dépassés par le rebondissement de ce match, les Léopards ont failli eux aussi valablement perdre parce que le troisième but des tunisiens n'était qu'à la porte.

Le dernier coup de sifflet de l'arbitre sud-africain, Daniel Benett aurait peut-être sauvé les Léopards. Réagissant à chaud, Florent Ibenge parle des erreurs individuelles, et regrette sérieusement la sortie de Chancel Mbemba, lui qui a même ouvert le score de belle manière à la 9ème minute.

Que faire pour la suite ?

Pour Florent Ibenge, la RDC n'a pas encore totalement perdu ses chances d'aller à la Coupe du Monde. L'enjeu, c'est de terminer premier du groupe, où les challengeurs ne sont autres que la Tunisie, la Libye, et la Guinée. La Tunisie a 10 points, la RDC 7 points, la Libye et la Guinée ont 3 points chacune. Il reste deux journées à bien négocier.

La cinquième journée dans un mois, en d'octobre contre la Libye à l'extérieur, et la sixième, la toute dernière au mois de novembre contre la Guinée, à Kinshasa.

Ibenge dit que la RDC a encore quelques chances, et peut reprendre son destin en mains, c'est-à-dire, elle doit impérativement gagner les deux dernières journées qui restent, et prier pour que la Tunisie, chemin faisant, fasse un vrai faux pas, soit contre la Libye ou soit contre la Guinée.

Chose qui est pratiquement difficile pour les tunisiens qui ont pris l'élan, mais pas impossible. Tout peut arriver ! Si la RDC gagne les deux matches et que la Tunisie perd ne fut-ce qu'un seul, les choses pourraient basculer. Allez-y les Léopards.

Congo-Kinshasa

L'invalidation des passeports semi-biométriques pose problème

En République démocratique du Congo (RDC), la polémique autour de l'annulation des passeports… Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.