6 Septembre 2017

Guinée: Le pays signe un contrat de financement de 20 milliards de dollars avec la Chine

C'est à Xiam, l'une des plus importantes villes de l'empire du milieu que la Guinée et la Chine ont procédé à la signature des accords de coopération « stratégiques », ce mardi 5 septembre. Un contrat de financement de 20 milliards de dollars figure parmi les accords signé par les deux parties. En retour, la Guinée va fournir à la Chine ses ressources minières pendant 20 ans. C'est-à-dire, un milliard de dollars chaque année (2017-2037).

En clair, c'est du troc: ressources naturelles contre financement des infrastructures. Kassory Fofana, signataire guinéen jubile et assure qu'à travers ces financements, la Guinée est en mesure d'enregistrer une croissance à deux chiffres d'ici 2020. La reconstruction de la route Coyah-Mamou Dabola, l'assainissement de la ville de Conakry, la réhabilitation des routes, la renovation des quatre universités, figures parmi les infrastructures dont la chine s'est engagée à financer.

En mai 2014, Rio Tinto avait signé un accord similaire de 20 milliards de dollars. Deux ans plus tard, le congloméra minier anglo-australien s'est officiellement retiré de Simandou. Cette fois-ci, le ministre d'Etat, chargé du partenariat public-privé s'est voulu rassurant. Kassory Fofana révèle à la télévision nationale que le premier décaissement de l'enveloppe globale se fera à partir de cette année.

La Chine est présente dans divers domaines de l'économie guinéenne: énergie, commerce, infrastructures. Après le retrait de Rio Tinto, le géant chinois Chinalco s'est porté candidat pour reprendre le gisement de fer de Simandou.

Guinée

Planification familiale - Des progrès accomplis en Afrique de l'Ouest

D'importants progrès sont en train d'être accomplis en Afrique de l'Ouest pour améliorer les… Plus »

Copyright © 2017 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.