6 Septembre 2017

Cameroun: Lutte contre l'insalubrité - Des bacs à ordures à la commune de Koutaba

C'est un don du Cercle de Réflexion pour l'Emergence de Koutaba (CREKOUTABA). Une œuvre saluée à juste titre par les autorités administratives et municipales.

Le geste est hautement symbolique et mérite tous les encouragements. Le Cercle de Réflexion pour l'Emergence de Koutaba vient de marquer des points en posant un acte citoyen qui participe à l'épanouissement et au développement de la citée, à travers ce don des bacs à ordures, une trentaine au total, à la municipalité de Koutaba. La cérémonie de remise de ce don avait pour cadre la salle des actes de ladite Commune.

C'était en effet mercredi 30 Août 2017, un jour qui restera à jamais gravé dans les mémoires. C est qu'en fait, les fils et filles de koutaba réunis au sein du Cercle de Réflexion pour l Émergence de Koutaba, CREKOUTABA, ont décidé de s'attaquer à l'insalubrité comme premier acte vers l émergence.

Dans une cérémonie présidée par le sous préfet Mvoundi Elanga de l'Arrondissement de koutaba, une trentaine de bacs à ordures estampillés CREKOUTABA ont donc été remis à Ibrahim Koutaptou, maire de la commune de koutaba. Dans son allocution de circonstance, Mvoundi Elanga, sous-préfet de koutaba s'est dit Très ému par ce geste.

"Je suis très touché par ce que vous venez de faire car vous apportez un plus dans notre ville", déclare l'autorité administrative qui formule le vœu de voir à fréquence régulière de telles actions de développement dans son unité de compétence afin de permettre à cette ville ou mieux cet arrondissement situé au cœur du département du Noun de parfaire son processus de l'émergence.

Même son de cloche pour le maire de la Commune de Koutaba qui pense que la propreté est un élément majeur et même primordial dans un processus de l'émergence." la vraie émergence commence par la propreté.

Et CREKOUTABA est la bienvenue pour nous appuyer. Nous sommes Très reconnaissants envers ces fils de koutaba", renchérit alors Koutaptou Ibrahim.

CREKOUTABA, par la voix de son Administrateur, Aboubakar Mfoundikou, a présenté l'association comme cet ensemble des fils et filles de koutaba animés par le seul esprit du développement de leur arrondissement. Dans un futur très proche, CREKOUTABA sera encore sur le terrain avec la construction des toilettes publiques modernes à koutaba.

L'occasion pour l'administrateur du cercle de lancer un appel à tous les enfants de koutaba. " Ce que nous avons fait aujourd'hui est le fruit de l'effort de tous les membres et je les remercie vivement. Bientôt nous seront sur le chantier des toilettes publiques à koutaba, nous attendons encore plus d'engagement de tous ", Dixit Aboubakar Foundikou.

Remise symbolique des bacs à ordures et quelques images pour immortaliser l'évènement ont marqué le clou de la cérémonie. Au commencement était le virtuel, puis le réel. En somme, CREKOUTABA a commencé ses activités par le réseau social Watsap.

Du fil à aiguille, la mayonnaise à pris. Et les natifs de Koutaba dispersés aux quatre coins du monde s'y retrouvent et discuteront des problèmes de koutaba. A en croire les membres de ce mouvement, le meilleur est à venir. Just wait and see !

Cameroun

Kylian Mbappé - Élu Golden boy 2017

Voilà de quoi redonner du sourire à Kylian Mbappe qui a totalement raté son match dimanche dans le… Plus »

Copyright © 2017 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.