6 Septembre 2017

Sénégal: Temps forts d'une demi-journée à la présidence

Photo: Guillaume Thibault /RFI
Le Premier ministre du Sénégal Mahammed Boun Abdallah Dionne lors de l'annonce du nouveau gouvernement, le 7 septembre 2017

Dès que l'idée d'une possible démission du Premier ministre a été annoncée, les journalistes des rédactions nationales et même internationales ont pris d'assaut le Palais de la République.

Dès les première heures de la matinée jusqu'à l'arrivée du Premier ministre, une demi heure après 13 heures, les reporters n'ont voulu rien rater.

Ambiance des grands événements de la République au Palais de l'avenue Léopold Sédar Senghor. Dès 10 heures, les premiers reporters de plusieurs organes ont envahi les grilles du Palais de la République du côté de la porte d'entrée des visiteurs. Après le contrôle habituel opéré par les gendarmes en faction à la présidence, les journalistes, cameramen et autres reporters-photos ont été autorisés à entrer dans l'enceinte du Palais de République. Ils sont regroupés sous le célèbre escalier où tous ceux qui ont l'honneur d'être reçus par le maître des lieux s'arrêtent pour faire leur déclaration devant les caméras de la télévision nationale. Tous ces journalistes guettent la moindre information de même que tous les faits et gestes des agents de la présidence qui font des va-et-vient de temps à autre. Souvent, on voit Maxime Jean Simon Ndiaye, secrétaire général de la présidence monter et descendre. Certains journalistes appelés par leurs radios ou télévision font de la description pour passer l'information en direct à l'antenne.

D'aucuns annoncent que le Premier ministre est dans le bureau du président, d'autres sont plus prudents car n'ayant pas vu le cortège du chef du gouvernement dans le palais. C'est finalement vers 13 heures que le responsable de la Communication de la présidence, El hadji ,vient s'adresser aux journalistes pour leur dire que le Premier ministre sera là dans 15 minutes pour s'entretenir avec le président Macky Sall. Tous les caméramans et photographes se tiennent prêts et font les derniers réglages avec leurs objectifs pour ne pas rater « l'image symbolique ». Quelques minutes après, les gendarmes invitent tous les journalistes à venir devant le bâtiment du palais qui fait face à la porte principale et les responsables de la communication de la présidence donnent les dernières consignes et indiquent aux photographes et caméramans le lieu où ils devraient se positionner.

L'arrivée du Premier ministre est imminente. Quelques instants après, on entend de loin les sirènes du cortège de Mohammad Boun Abdallah Dionne. Son véhicule, accompagné d'une autre 4X4, s'immobilise devant le bâtiment principal du palais au dessus duquel flottent un grand drapeau et un drapelet avec les inscriptions M.S du nom du chef de l'État. Le Premier ministre et tête de liste de la coalition présidentielle lors des dernières élections législatives sort rapidement de son véhicule, tend la main et chevauche rapidement les marches des escaliers pour aller retrouver le président de la République qui l'attendait. Quelques minutes après, il sort et annone aux journalistes, que conformément à la tradition républicaine, il a remis sa démission au président de la République.

En savoir plus

Macky Sall remercie Mahammad Dione pour son dévouement

Le président Macky Sall a tenu à remercier son Premier ministre qui lui a remis sa démission et… Plus »

Copyright © 2017 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.