6 Septembre 2017

Afrique de l'Ouest: La semaine s'est achevée sous le signe de la morosité à la BRVM dont les deux principaux indices étaient orientés à la baisse.

Sur les 41 valeurs transigées cette semaine, 15 étaient demandées à la hausse et 23 à la baisse. Trois valeurs ont maintenu un niveau de cours identique à celui de la semaine précédente.

Au 31 août, la capitalisation boursière du marché des actions s'élevait à 6 168,65 milliards de FCFA et celle du marché obligataire à 2 944,35 milliards de FCFA, contre respectivement 6 243,54 milliards de FCFA et 2 845,35 milliards de FCFA une semaine auparavant.

La valeur des transactions sur le marché des actions pour cette semaine s'établit à 1 973 millions de FCFA pour un volume total de 952 863 actions échangées.

Le marché des obligations, quant à lui, a enregistré des transactions pour une valeur de 325 millions de FCFA sur la semaine pour un volume de 32 530 obligations échangées.

La plus forte hausse de la semaine est à l'actif du titre BOLLORE CI, SDSC. Il passe de 4 000 FCFA à 4 300 FCFA, soit une hausse de +7,5%.

Les autres plus fortes hausses enregistrées au cours de la semaine sont: TOTAL SN, TTLS (+7,48%), SUCRIVOIRE CI, SCRC (+6,15%), AIR LIQUIDE CI, SIVC (+5,00%), et SMB CI, SICC (+5,00%).

SAPH CI, SPHC a enregisté la plus forte baisse, voyant son cours passer de 3 160 FCFA à 2 700 FCFA, soit une perte de 14,56%.

Les autres plus fortes baisses ont été constatées sur les titres ECOBANK, ETIT (-13,64%), TRACTAFRIC MOTORS CI, PRSC (-13,47%), NESTLE CI, NTLC (-11,54%) et VIVO ENERGY CI, SHEC (-10,57%).

Sénégal

Affaire Gadio - Le Tchad dénonce un acharnement contre le président Déby

Le gouvernement tchadien réagit au communiqué du ministère américain de la Justice… Plus »

Copyright © 2017 Ecofinance.sn. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.