6 Septembre 2017

Congo-Kinshasa: Les notables de Poko dénoncent les abus des éleveurs Mbororos

Dans un mémorandum adressé au ministre provincial de l'Intérieur et président de la Commission Mbororo dans le Bas-Uélé, les leaders communautaires du territoire de Poko dénoncent les abus commis, selon eux, par les éleveurs nomades Mbororos. Ils pointent notamment le non-respect des lois de la République en matière de migration, l'atteinte à la sureté de l'Etat, la libre circulation d'armes blanches et de petit calibre dans cette entité.

Cette situation aurait engendré le développement du banditisme dans le trafic des vaches, selon ce document.

Les leaders communautaires de Poko s'opposent à la théorie prônée par les autorités provinciales, selon laquelle le cantonnement de manière permanente des éleveurs Mbororos constitue une opportunité pour maximiser les recettes pouvant enclencher le développement de cette entité.

Congo-Kinshasa

La MP multiplie les foyers de tension pour modifier la Constitution

Le mauvais climat des affaires en RDC revient régulièrement dans la plupart des conversations et ateliers… Plus »

Copyright © 2017 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.