6 Septembre 2017

Afrique: Eliminatoires Coupe du monde Russie 2018 - Le match Afrique du Sud-Sénégal reprogramme en novembre

Photo: Sudonline
Photo d'archives

La plainte de la Fédération sénégalaise de football (FSF) contre l'arbitrage-maison du Ghanéen Joseph Lamptey a porté ses fruits. Cette rencontre vient d'être reprogrammée par la Fifa, informe une source fédérale.

Pour rappel, M. Lampey avait accordé un penalty inexistant à l'Afrique du Sud avant de laisser les Bafana Bafana inscrire un deuxième but alors qu'il avait arrêté le jeu. C'était le 12 novembre 2016.

Selon nos sources, le match sera rejoué avant le manche retour prévue contre la même sélection sud-africaine à Dakar au mois de novembre prochain.

Pour rappel, la CAF s'était contentée de suspendre le Ghanéen pour trois mois «avoir accordé un penalty pour une main qui n'existait pas ». Par la suite, la Fifa va se saisir de l'affaire. Et le 20 mars dernier, Lamptey sera suspendu à vie par l'instance suprême du football mondial, pour avoir manipulé le résultat du match Afrique du Sud-Sénégal (2-1), en qualifications du Mondial 2018.

Après enquête de la Fifa, le directeur de jeu a été reconnu coupable de «manipulation» d'un match, pour avoir «influencé illégalement le résultat». Ce qui relance complètement cette poule D où le Burkina Faso est leader avec 6 points +2, suivi du Cap-Vert (6 points -2) et du Sénégal 5points +1. L'Afrique du Sud ferme la marche.

En savoir plus

Mondial 2018 - Afrique du Sud-Sénégal, l'arbitre suspendu et le match à rejouer

La Fédération internationale de football (FIFA) a annoncé ce 6 septembre 2017 qu'Afrique du… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.