7 Septembre 2017

Burkina Faso: Dr Nana Thiombiano - « Notre sang n'est pas aussi âgé que nous »

interview

Beaucoup de personnes souffrent de l'anémie sans en avoir conscience. En effet, plus de la moitié de la population, dans tous les pays, est touchée, aussi bien les riches que les pauvres. Les personnes les plus exposées sont les femmes, surtout pendant la grossesse et juste après l'accouchement, les enfants de petit poids à la naissance, les enfants mal nourris, les adolescentes et les personnes âgées sans assistance.

L'anémie est une maladie qui se traduit par une baisse du taux d'hémoglobine dans le sang, dont la cause la plus fréquente est l'insuffisance en fer.

L'insuffisance en acide folique et/ou en vitamine B12 et/ou en protéines peut causer l'anémie, mais c'est rare. Il faut donc bien s'alimenter pour assurer les besoins de l'organisme en fer.

Ces besoins varient selon l'âge, le sexe, selon que la femme est enceinte ou non, allaitante ou non, selon l'état de santé et des activités que l'on mène.

Il faut consulter dans un centre de santé pour une bonne prise en charge, parce qu'à un stade sévère, l'alimentation est insuffisante pour traiter l'anémie.

Quelles sont les autres causes de l'anémie?

L'anémie est une maladie silencieuse qui tue lentement si elle n'est pas traitée. Elle peut survenir à la suite d'une perte importante de sang (menstrues importantes chez les femmes en âge de procréer, hémorragie lors de l'accouchement, saignement fréquent du nez, des gencives, ulcères, etc.), des parasitoses (paludisme, vers intestinaux, etc.), de la malnutrition aiguë, sévère.

Elle peut aussi être due non seulement au régime végétarien sans supplémentation en fer, en acide folique et en vitamine B12, mais aussi à la drépanocytose, au Sida, au cancer, à l'alcoolisme, etc.

Qu'est-ce que l'hémoglobine?

Le sang comprend différents constituants dont les globules rouges et les globules blancs. Nous nous intéressons aux globules rouges aujourd'hui. Ces globules rouges sont aussi appelés hématies.

Ils contiennent une substance appelée hémoglobine qui donne sa couleur rouge au sang. L'hémoglobine est produite par les os avec du fer, de la vitamine B12, de l'acide folique et des protéines.

C'est cette hémoglobine qui permet aux globules rouges de fixer l'oxygène pour le transporter ainsi vers les cellules afin d'oxyder (brûler) les nutriments et fournir l'énergie nécessaire au fonctionnement du corps (vivre, être actif, etc.).

Cette oxydation des nutriments entraîne la production de gaz carbonique. Les hématies fixent alors le gaz carbonique grâce à l'hémoglobine et le transportent vers les poumons pour évacuation.

Ainsi, le nombre de globules rouges doit être non seulement suffisant, mais il faut aussi qu'ils contiennent suffisamment d'hémoglobine afin de transporter l'oxygène et le gaz carbonique. Tous les quatre mois, les hématies sont renouvelées. Notre sang n'est donc pas aussi âgé que nous, parce que son travail est énorme.

Les cellules de notre tube digestif aussi sont renouvelées tous les trois jours, parce que nous devons nous nourrir tous les jours.

Dieu est merveilleux. Evitons donc les aliments qui irritent notre tube digestif (depuis la bouche jusqu'à l'anus) afin de bien manger et permettre le renouvellement régulier de notre sang pour un bon fonctionnement de notre corps et partant, un développement durable.

Les plantes, grâce à la photosynthèse, utilisent le gaz carbonique que nos poumons rejettent, l'eau et les minéraux du sol, la lumière du soleil pour produire des aliments (feuilles, cacao, haricot, lentille, riz, blé, graine, etc.) pour les animaux et les hommes. Les animaux sont également des aliments pour l'Homme.

Parmi ces aliments, il y en a qui sont riches en fer: le boudin (le sang cuit), le foie, le cacao, les lentilles, le haricot, les feuilles vertes, etc.

Quelle parfaite symbiose il y aurait si les hommes ne produisaient pas trop de gaz carbonique! Dieu est merveilleux. Préservons donc l'environnement (plantes, animaux, sol, etc.) juste par reconnaissance, car il nous nourrit et nous ne pouvons pas produire nos aliments nous-mêmes.

Comment s'alimenter pour assurer ses besoins en fer?

Le fer existe sous deux formes dans les aliments, selon son origine. Il y a le fer hémique d'origine animale (boudin, foie, viande, œuf, etc.) qui est bien absorbé par le corps humain.

Le fer non hémique, d'orignie végétale (lentille, haricot, feuilles vertes, cacao, etc.) : il est moins bien absorbé par le corps humain.

Pour favoriser l'absorption du fer des plantes, il faut associer une petite quantité du fer des animaux.

C'est dire donc qu'il faut toujours manger le haricot ou les lentilles, le pois de terre, etc., associés à des céréales, ainsi qu'à de la viande ou du foie ou du boudin ou du poisson, même sec.

Consommer aussi un aliment riche en vitamine C comme le persil, les fruits (orange, mangue, tamarin, citron, etc.) pour favoriser l'absorption du fer, quelle que soit son origine.

Comment une personne peut-elle savoir si elle est anémiée?

Par une visite médicale régulière (tous les 3 mois ou au moins 2 fois par an), afin de surveiller le taux d'hémoglobine dans le sang.

Il faut aller vite dans un centre de santé où un agent de santé reconnaît rapidement l'anémie lors des signes suivants: vertiges, céphalées, pâleur de la langue, des yeux, perte de l'appétit, nausées, essoufflement et battement accéléré du cœur pendant l'effort physique, œdèmes aux pieds, fatigue persistante, irritabilité, mauvaise humeur, paresse, indifférence à tout, tendance à l'isolement, difficultés d'apprentissage, maladies fréquentes, etc.

Quelles sont les conséquences de l'anémie?

L'anémie est un frein au développement, car elle réduit la capacité au travail. En effet, une personne payée à la tâche aura un revenu réduit.

De même, une entreprise employant des agents anémiés va être moins performante; un producteur anémié aura des difficultés à produire suffisamment pour subvenir aux besoins de sa famille. Les personnes anémiées sont maladives et improductives, donc un poids social.

Elles ont une capacité d'apprentissage réduite au service, à l'école, en communauté, etc. Tout cela aggrave la situation des familles et partant, de toute la société. Les enfants anémiés s'amusent peu et sont souvent absents, ont donc des résultats scolaires insuffisants.

Lorsqu'une femme enceinte est anémiée, elle a un risque élevé de tomber malade pendant la grossesse, de faire une hémorragie et même de mourir pendant l'accouchement. Elle va donner naissance à un enfant de petit poids à la naissance, qui risque lui aussi de mourir très tôt à cause des maladies.

Au Burkina Faso, selon l'ENIAB (Enquête nationale d'iode et d'anémie au Burkina) en 2014, 83,4% des enfants de moins de 5 ans; 67,7% des enfants de 5 à 14 ans, et 72,5% des femmes enceintes étaient anémiés.

Aussi, le gouvernement, avec l'appui des partenaires techniques et financiers, a mis en place des programmes et projets en vue de supplémenter, pour les femmes enceintes et allaitantes en comprimés de fer et acide folique lors des consultations pré et post natales, la fortification des farines en fer et en acide folique, le déparasitage périodique des enfants de moins de 5 ans et des élèves du primaire, etc.

Ces efforts sont importants, mais restent à renforcer afin de couvrir tous les enfants d'âge scolaire non scolarisés et les femmes ainsi que leurs enfants qui ont un accès limité au système sanitaire.

Burkina Faso

Affaire Thomas Sankara - Des Osc françaises et burkinabè interpellent la France

Des représentants d'organisations de la société civile burkinabè et française… Plus »

Copyright © 2017 Le Pays. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.