5 Septembre 2017

Afrique: Les Blacks Stars infligent une correction aux Diables Rouges

En l'espace de quatre jours, les Diables Rouges du Congo sont passés de héros devant les Blacks Stars à zéro, a conclu leur sélectionneur Sébastien Migné.

Auteurs d'un excellent match nul (1-1) le 1er septembre à Kumasi, les poulains du Français n'ont pas pu ou su résister au pilonnage des attaquants ghanéens, auteurs de cinq buts. Une victoire qui signifie que les hommes de Kwesi Appiah restent dans la course tandis que les Congolais sont d'ores et déjà éliminés.

Le score est peut- être trompeur puisqu'à aucun moment les locaux, auteurs pourtant d'un bon début du match, n'ont été dominés par les visiteurs. En difficulté pendant le premier quart d'heure, les Ghanéens règlent la mire en apportant de la vitesse sur les côtés et le réalisme les accompagnera ensuiye.

Thomas Agyepong fait montrer toutes les couleurs à Clevid Dikamona, le défenseur congolais, avant de trouver un partenaire au point de pénalty. Sa frappe, dans un premier temps dévissée, est suivie par Richmond Boakye qui marque (0-1, 23').

Trois minutes plus tard, les Congolais concèdent un deuxième but dans les conditions presque similaires. Christian Atsu prend la défense congolaise de vitesse. Son centre tir contré, profite à Thomas Partey qui fait le break (0-2, 26').

Les Diables Rouges ont cru revenir dans le match quand Emmerson Illoy, qui fêtait sa première titularisation, a réduit le score sur un centre de Fabrice Ondama (1-2, 35').

Mais juste avant la pause, Thomas Partey a profité d'un manque de concentration de la défense congolaise pour donner un bel avantage aux Blacks Stars (1-3, 45+2).

La deuxième mi-temps était plus que compliquée pour les Diables Rouges qui ont tenter d'inverser le cours du destin pour se remettre dans le sens de la marche. Le gardien Richard Ofori, très inspiré, s'illustre sur une frappe de Dylan Bahamboula (61').

Le coup franc de Tobias Badila passe non loin de la cage ghanéenne (66')). C'est dans ces moments forts de la deuxième période que les Diables Rouges concèdent un quatrième but. La mauvaise relance dans l'axe de Bel Durel Avounou à la 69e minute a permis à Thomas Partey d'inscrire son triplé (1-4, 69').

La frappe de Thievy Bifouma sur la barre transversale (71') ne fera que confirmer que ce n'était pas le jour des joueurs congolais. Et ce n'était pas fini car Richmond Boakye inscrivait le cinquième but des siens sur un service d'Harrison Afful (1-5, 85').

Grâce à ce succès, le Ghana se remet en selle dans la course à la qualification pour Russie 2018 mais ce sera très difficile car, après sa victoire face à l'Ouganda (1-0, l'Egypte reprend la tête du groupe E avec 9 points devant l'Ouganda 7 points, le Ghana, 5 points et le Congo, désormais hors concours

Afrique

Migrants et réfugiés - l'ONU appelle les gouvernements à négocier des pactes solides

Un an après l'adoption de la Déclaration de New York sur les réfugiés et les migrants par… Plus »

Copyright © 2017 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.