7 Septembre 2017

Burkina Faso: Les Etalons conservent leur fauteuil de leaders

Dans le groupe D des éliminatoires de la Coupe du monde, Russie 2018, toutes les équipes gardent intactes leurs chances d'obtenir le ticket qualificatif pour le prochain Mondial. En effet, si les Etalons ont été tenus en échec par les Lions de la Teranga (2-2), les Requins bleus sont allés vaincre les Bafana Bafana en Afrique du Sud (2-1

Le suspense était au rendez-vous au stade du 4-aout de Ouagadougou dans la soirée du 5 septembre lors de l'opposition retour entre les Etalons et les Lions de la Teranga soixante-douze heures après le 0 but partout du stade Léopold Sédar Senghor à Dakar.

Et si pour bon nombre d'observateurs, les Etalons partaient avec un léger avantage suite à leur prestation de l'aller, il a fallu attendre les vérités du rectangle vert.

En l'absence de leur capitaine et milieu de terrain, véritable porteur d'eau, Charles Kaboré, l'équipe a entamé la partie tambours battants avec l'objectif de vite étouffer l'adversaire dans ses derniers retranchements.

Ils seront d'ailleurs très vite récompensés à la 8e mn lorsque sur une offensive sur le flanc droit, Bertrand Traoré prend ses responsabilités en traversant la défense sénégalaise de la droite vers l'axe central avant d'adresser une frappe qui laisse pantois le portier Khadim N'diaye qui n'a d'yeux que pour constater la trajectoire du ballon, direction le fond des filets (1-0, 8').

Les Etalons ne pouvaient pas mieux entamer une rencontre aussi décisive. Ce qui devait mettre les Burkinabè dans une bonne dynamique mais, les Sénégalais se ressaisissaient vite en se réorganisant avec une défense à trois pour densifier le milieu de terrain où ils avaient rapidement senti qu'il y avait des possibilités pour eux.

Dès lors, les protégés du coach Aliou Cissé étaient un peu plus à l'aise poussant la défense adverse à des fautes ou des bévues comme sur cette action à la fin du premier tiers de la partie quand le défenseur droit Patrick Malo jouait avec le feu sur la ligne de corner face à l'attaquant sénégalais, Sadio Mané.

La ruse de ce dernier lui permettait de subtiliser le ballon et de le prolonger dans l'axe central où son compère Ismaïla Sarr n'eut aucune peine à tromper le gardien des Etalons (1-1, 26').

La partie s'anima dès cet instant avec une bonne percussion des Sénégalais qui prenaient l'ascendance dans le jeu jusqu'à une bonne partie de la deuxième période où ils se montreront plus mordants.

Et c'est sur la dynamique de leur domination que Sadio Mané trouva la faille inscrivant le deuxième but dans une défense burkinabè en difficulté (1-2, 75') .

Une avance que les Lions tentaient de gérer habilement face à des Etalons qui commençaient à vendanger les différents ballons depuis leur base défensive. Alors que les Sénégalais avaient le gain du match à travers leur redéploiement tactique, ils vont commettre l'irréparable par une faute sur le côté droit.

Et c'est à ce moment que le pied gauche de Sibiri Alain Traoré devint décisif puisque sa frappe enrôlée du pied droit se logeait dans la lucarne droite du portier Clément Diop, entré à la place de Khadim N'Diaye sorti à la 68e mn suite à une blessure à la tête, permettant de pouvoir respirer avec ce nul (2-2, 89').

Avec ce résultat, le Burkina Faso conserve la tête du groupe D avec 6 points suivi du Cap Vert qui est allé confirmer sa victoire de l'aller (2 à 0) en allant battre l'Afrique du Sud sur ses installations par 2 buts à 1 et qui totalise également 6 points. Le Sénégal suit avec 5 points et l'Afrique du Sud ferme la marche avec 4 points -1. Autant dire que les deux dernières journées du groupe s'annoncent passionnantes.

Réactions

Paulo Duarte (sélectionneur du Burkina Faso)

« Nous avons fait un bon match lors des vingt premières minutes face à un adversaire de haut niveau mais, il y a deux aspects importants à relever suite à ce résultat nul. J'étais content à un moment parce que l'entame du match nous donnait l'impression que nous pouvions obtenir la victoire mais par la suite, nous offrons un but au Sénégal et cela ne pardonne pas dans le haut niveau alors que nous contrôlions le jeu. Nous restons malgré tout en tête avec ce nul et c'est avec deux points d'avance sur l'Afrique du Sud que nous irons les affronter lors de la prochaine journée. En dehors de ça, je suis heureux de la prestation de mes joueurs ».

Aliou Cissé (sélectionneur du Sénégal)

« Je suis fier de mes joueurs parce que menés par 1 but à 0, ils ont eu cette force de caractère de revenir au score avant de prendre le dessus. Mais entre-temps, l'arbitre nous a refusé un pénalty. Nous aurions pu perdre tout comme nous pouvions gagner et je suis satisfait du point obtenu. Aujourd'hui, on a eu droit à une équipe sénégalaise qui a un gros mental, beaucoup de détermination, d'abnégation et nous devons poursuivre sur cette lancée. Rien n'est encore joué dans ce groupe où il n'y a aucune certitude jusqu'à présent et bien malin celui qui sait qui va aller en Coupe du monde ».

Burkina Faso

Ouagadougou - La Police de Baskuy démantèle une bande de 7 présumés escrocs

Selon la déclaration des enquêteurs, tout serait parti le 11 septembre dernier suite à une… Plus »

Copyright © 2017 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.