7 Septembre 2017

Congo-Brazzaville: La société civile presse le FMI de poser des conditions au gouvernement

Au Congo-Brazzaville, les caisses sont vides et le gouvernement va négocier un plan d'ajustement structurel avec le Fonds monétaire international (FMI).

Des organisations de la société civile ont écrit à sa directrice générale, la Française Christine Lagarde, pour lui demander de lui imposer des conditionnalités lors de ces négociations, en estimant que si le pays est dans une situation malgré la manne pétrolière dont il bénéficie, c'était à cause de la mauvaise gouvernance et de la corruption.

Le Congo est dans une guerre, il y a dans le Pool une guerre. Il y a un climat qui est malsain.

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.