6 Septembre 2017

Afrique Centrale: Gabac - Les pays membres invités à renforcer la lutte contre le blanchiment d'argent

Réunis le 5 septembre à Brazzaville, les représentants des pays membres du Groupe d'action contre le blanchiment d'argent en Afrique centrale (Gabac) ont exprimé leur détermination à lutter contre le blanchiment des capitaux. Ainsi, ont-ils invité les Agences nationales d'investigations financières (Anif) des Etat membres à tout mettre en œuvre pour réaliser cet objectif.

La réunion de la capitale congolaise a permis aux participants de réfléchir sur les modalités et stratégies à mettre en exergue, pour mener avec succès, la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.

Le Gabac est constitué des pays membres de la Communauté économique et monétaire des états d'Afrique centrale (CEMAC) et de la République démocratique du Congo (RDC).

Pour parvenir sa bataille contre le blanchiment des capitaux, le Gabac compte sur les Agences nationales d'investigations financières (Anif), qui sont des structures internes de répression de la fraude dans chaque pays. Il a placé en état d'alerte les Anif tout en les appelant à doubler de vigilance.

Les participants à la rencontre de Brazzaville ont en outre examiné la déclaration publique du Groupe d'action financière (Gafi), présentée comme enjeu majeur du second cycle d'évaluation mutuelle des Etats-membres, y compris le niveau de mise en œuvre des résolutions 1267 et 1373 du Conseil de sécurité des Nations unies sur l'opérationnalisation des cellules de renseignements financiers.

Ils se sont aussi imprégnés « du niveau de mise en œuvre du projet visant la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme et la prolifération par le biais des organismes à but non lucratif dans les pays membres du Gabac ».

Après avoir examiné le financement du budget de cette institution au titre de l'exercice 2018, la plénière approuvé les états financiers ainsi que le rapport d'audit soumis à son approbation.

Par la même occasion, les participants ont adopté le rapport d'activités exercice 2016 et le programme d'activités 2018 du Gabac. Ces documents seront également soumis à l'approbation du Comité ministériel en vue de leur adoption.

Le ministre congolais des Finances et du budget, Calixte Nganongo est actuellement le président en exercice du Gabac.

Congo-Brazzaville

Justice - Firmin Yangambi saisit la Cour constitutionnelle

Le détenu bénéficiaire de la loi d'amnistie de 2014 conteste son maintien en détention. Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.