7 Septembre 2017

Afrique: Développement agricole en Afrique - Ouattara et Sirleaf réitèrent leurs engagements en faveur d'une prospérité économique partagée

Le Président de la République de Côte d'Ivoire, Alassane Ouattara et son homologue du Libéria, Hélène Jonhson Sirleaf ont rehaussé de leur présence, la cérémonie officielle du Forum sur la révolution verte en Afrique (AGRF), le mercredi 6 septembre 2017 à Sofitel hôtel Ivoire-Abidjan.

Devant le parterre de personnalités présentes, Alassane Ouattara et Mme Sirleaf ont réaffirmé l'engagement de leurs pays respectifs en faveur du secteur agricole, qui représente 16% du PIB et occupe 60% de la population ivoirienne.

La tribune de la 7ème édition de ce forum dont le thème est : « Accélérer la marche de l'Afrique vers la prospérité : contribuer à la croissance d'économies inclusives et à la création d'emplois à travers l'agriculture », a permis au chef de l'Etat ivoirien de faire l'état des lieux de la performance de l'agriculture en Côte d'Ivoire : « La production globale de la Côte d'Ivoire qui était de 16 millions de tonnes en 2011 est passée à 24 millions de tonnes en 2016.

La Côte d'Ivoire est le 1er producteur mondial de cacao avec 2 millions de tonnes, 1er producteur mondial d'anacarde et de noix de cola ; 1er producteur africain d'hévéa, 1er exportateur africain d'huile de palme, 1er exportateur africain de banane dessert, 1er exportateur africain de mangue. Les revenus distribués aux producteurs sont passés de 3. 000 milliards de FCFA en 2011 à 6. 000 milliards de FCFA en 2016.

Ces performances démontrent que le choix qui a été fait par le père-fondateur de la nation ivoirienne depuis 1960 a été le meilleur, parce que quand l'agriculture va, le reste avance en Afrique. La Côte d'Ivoire respectera ses engagements en matière de financement de l'agriculture, d'autant plus que nous avons déjà dégagé une enveloppe de 100 milliards de FCFA pour soutenir le secteur agricole ».

Mme Hélène Jonhson a, quant à elle, insisté sur la nécessité « d'attaquer l'urgence alimentaire » en Afrique, en notant les progrès réalisés dans nombre de pays africains et en présentant les défis à relever : « Ce forum devrait mettre l'accent sur les progrès réalisés dans les pays africains et les mesures qui vont accélérer les programmes et les politiques de l'Alliance pour la révolution verte en Afrique (AGRA) (... ) L'AGRA est en train de changer le visage de l'agriculture de l'Afrique».

De nouveaux engagements pris par les partenaires au développement

Lors de la dernière édition de l'AGRF, les engagements financiers des partenaires s'élevaient à 30 millions de dollars. Pour cette édition qui se tient à Abidjan jusqu'au vendredi 8 septembre 2017, les partenaires financiers ont annoncé de nouveaux engagements en vue de permettre à l'Alliance pour la révolution verte en Afrique (AGRA) de soutenir le développement agricole et contribuer à la croissance d'économies inclusives et à la création d'emplois en Afrique.

Cote d'Ivoire

Retour de Libye de migrants ivoiriens

Quelque 155 migrants ivoiriens en Libye ont été rapatriés lundi soir à Abidjan. Ces… Plus »

Copyright © 2017 L'Intelligent d'Abidjan. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.