7 Septembre 2017

Congo-Kinshasa: Mobutu, un parcours atypique

Photo: wikipédia
Maréchal Mobutu Sese Seko

Il était surnommé "le roi du Zaïre". Cela fait 20 ans maintenant que le maréchal Mobutu Sese Seko est mort après avoir dirigé pendant 32 ans d'une main de fer l'ex-Zaïre.

La dépouille du tout puissant maréchal-président qui a succombé à un cancer le 7 septembre 1997, après quatre mois d'exil au Maroc repose au cimetière européen de Rabat. Vingt ans après son décès, à Kinshasa, la seule commémoration annoncée est une messe célébrée à la demande de la famille. Aucun lieu public ne porte le nom de Mobutu dans la capitale où le natif de Gbadolite (nord-ouest) a régné pendant 32 ans avant d'être chassé en mai 1997 par les troupes de Laurent-Désiré Kabila, le père de l'actuel président Joseph Kabila.

Pourtant, d'après des experts, le legs politique perdure. Mobutu est considéré aujourd'hui comme le principal responsable de la crise que traverse jusqu'à présent le pays.

De nombreux historiens et journalistes se sont penchés sur son parcours atypique et sa personnalité. Peter Verlinden de la VRT, la chaîne de télévision publique flamande a ainsi mené un enquête sur l'ancien dirigeant qu'il a connu personnellement, il a rencontré ses proches pour recueillir des témoignages. Pourquoi une telle initiative? Cliquez sur l'image ci- dessus pour écouter sa réponse.

Congo-Kinshasa

L'invalidation des passeports semi-biométriques pose problème

En République démocratique du Congo (RDC), la polémique autour de l'annulation des passeports… Plus »

Copyright © 2017 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.