7 Septembre 2017

Congo-Brazzaville: Crise libyenne - La 4e réunion s'ouvre le 9 septembre à Brazzaville

Le président de l'Assemblée nationale Libyenne, Aguila Saleh Issa, s'est entretenu, le 7 septembre à Brazzaville, avec le ministre congolais des Affaires étrangères, Jean-Claude Gakosso, dans le cadre de la réunion sur la crise libyenne.

Ce mini-sommet, présidé par le chef de l'Etat congolais, en sa qualité de président du Comité de haut-niveau de l'Union africaine sur la Libye, permettra de rassembler tous les protagonistes libyens importants aux fins de trouver une solution à la crise qui plombe le pays depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi.

La réunion de Brazzaville connaitra la participation du chef du Gouvernement libyen d'union nationale (GNA), Fayez al-Sarraj, et un représentant de son rival, le maréchal Khalifa Haftar. Au nombre des invités figurent également le président du Conseil d'État et le président de l'Assemblée nationale. L'objectif de la rencontre est principalement de ramener la paix dans ce pays.

La Libye est déchirée par des conflits entre milices et deux autorités qui se disputent le pouvoir dans le pays. D'un côté, le fragile GNA, reconnu par la communauté internationale et basé à Tripoli, et de l'autre, une autorité, exerçant son pouvoir dans l'est du pays avec le soutien du maréchal Haftar. Réunis fin juillet, à l'initiative de la France en région parisienne, Fayez al-Sarraj et le maréchal Haftar avaient accepté - sans la signer - une feuille de route sur un cessez-le-feu et l'organisation des élections l'année prochaine.

Congo-Brazzaville

Migrants - 15 000 évacuations prévues depuis la Libye d'ici février

La cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, a annoncé le 14 décembre que les… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.