8 Septembre 2017

Congo-Kinshasa: Musique - Shako Chris et Youssoupha débarquent dans Coke Studio Africa !

La deuxième édition de "Coke Studio Africa" s'annonce époustouflant pour ce mois de septembre, dans le continent. Cette rencontre de talents d'Afrique s'inscrit dans l'esprit de raviver une nouvelle flamme culturelle et surtout, de célébrer la grande diversité de la musique africaine. Avec toutes les dispositions professionnelles requises, Coke Studio 2017 accueillera des artistes et producteurs de renommé internationale qui font la fierté de l'art musical en Afrique. Le rappeur franco-congolais, Youssoupha et l'artiste- producteur ivoirien, Shado Chris sont les deux figures emblématiques dont le débarquement fait la joie du public africain qui adore ce génial programme télévisuel offert par Coca-cola.

Pour sa première participation à cette émission, Youssoupha chantera avec Yemi Alade du Nigeria, l'une des plus célèbres chanteuses d'Afrique mais aussi avec Mashayabhuqe de l'Afrique du Sud. Leurs collaborations seront produites par Killibeatz, le renommé producteur ghanéen. «Cette expérience unique m'a procuré beaucoup de joie. J'étais convaincu que la barrière de la langue serait un handicap, mais la musique et la passion sont des moyens de communication encore plus forts. Pour ma première participation à l'émission, j'avais peur de ne pas me sentir à l'aise, mais cela a été tout le contraire, le public et l'équipe m'ont accueilli à bras ouverts. Rencontrer Yemi Alade et créer de la musique avec elles m'ont inspiré et donné envie d'apprendre plus », a déclaré Youssoupha, tout souriant.

Tandis que Shado Chris, qui participe également pour la fois à Coke Studio Africa, fera plusieurs collaborations artistiques. Il produira de la musique originale et des collaborations entre des grandes vedettes d'Afrique comme Rayvanny (Tanzanie) et Dji Tafhina (Angola), Avril (Kenya) et Izzo Bizness (Tanzanie) mais aussi Nasty C (Afrique du Sud) et Runtown (Nigeria).

«C'est un privilège pour moi de participer à l'une des plus grandes émissions télévisée du continent, a affirmé le producteur ivoirien au sujet de sa participation dans Coke Studio Africa. Cela me permet, poursuit-il, d'enrichir mon expérience et d'élargir mes perspectives musicales. "J'ai beaucoup appris en travaillant avec des artistes venus de toute l'Afrique. Mon expérience sur Coke Studio Africa a vraiment été instructive. J'ai eu le plaisir d'ajouter ma touche personnelle dans cette émission où le dénominateur commun est le talent », a renchéri Shado Chris.

Parmi les autres producteurs africains dont la mission sera de concevoir les fusions musicales des artistes de Coke Studio, on compte Nahreel (Tanzanie), Sketchy Bongo (Afrique du Sud), Gemini Major (Malawi/ Afrique du Sud), Gospel On Da Beatz (Nigeria), Killbeatz (Ghana), Masterkraft (Nigeria) et DJ Maphorisa (Afrique du Sud). Les artistes enregistreront et chanteront toutes leurs chansons avec le talentueux groupe maison de Coke Studio.

On signale également que la participation du groupe ivoirien Kiff No Beat à cette édition 2017. Cet orchestre va collaborer avec l'artiste Wawa Salegy de Madagascar.

Contrairement à l'édition dernière, cette nouvelle saison de Coke Studio Africa sera diffusée, à partir de ce mois de septembre, dans plus de trente pays en Afrique dont la République démocratique du Congo, terre de la chanson africaine.

L'année dernière, rappelle-t-on, cette émission a connu une ambiance très particulière avec la présence de Fally Ipupa. La star congolaise avait collaboré avec Sauti Sol, groupe kenyan récompensé par de nombreux prix. Leurs collaborations ont été produites par le grand producteur nigérian Mastekraft. Leur chanson originale « Gimme more » a connu un grand succès sur les ondes africaines, au Congo notamment.

Dédié aux talents musicaux africains, Coke Studio Africa réunit sur une même scène aussi bien des producteurs que les célébrités artistiques d'Afrique. Non compétitive, ce programme a pour objectifs de rassembler les talents du continent autour d'une même plateforme et de célébrer la diversité de l'art musical africain.

Congo-Kinshasa

L'invalidation des passeports semi-biométriques pose problème

En République démocratique du Congo (RDC), la polémique autour de l'annulation des passeports… Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.