9 Septembre 2017

Mali: Inauguration du quartier général de la force conjointe du G5 Sahel

Photo: Al-Jazeera
Des militaires maliens

Lentement, le projet de mise sur pied de la force militaire conjointe du G5 Sahel prend corps. Ce samedi 9 septembre 2017, le président malien Ibrahim Boubacar Keïta se rend à Mopti, à 600 km au nord de Bamako, pour l'inauguration de son poste de commandement opérationnel. Cette force sera composée de militaires de cinq pays de la sous-région : Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad. Objectif : la lutte contre le terrorisme.

Le cœur de la force conjointe du G5 Sahel va désormais battre quelque peu, dans la localité de Sévaré, au centre du Mali. Cette localité mène vers le grand nord du Mali. Sur place, le chef de l'Etat malien doit commencer sa visite par le poste central de la force militaire.

Ibrahim Boubacar Keïta doit notamment s'entretenir avec le général malien Didier Dacko, commandant de la force conjointe G5. Son adjoint, un officier supérieur de nationalité burkinabè, ainsi que le chef d'état-major du G5, de nationalité nigérienne, sont également sur place.

5 000 militaires

Situé dans une zone militaire à Sévaré, ce QG du G5 sera en contact permanent avec des armées des cinq pays membres. Mali, Mauritanie, Niger, Burkina Faso et Tchad vont mobiliser ensemble quelque 5 000 militaires au total pour lutter contre les terroristes dans l'espace qu'ils partagent au Sahel.

Les premiers bataillons de la force seront disponibles en principe fin août 2017. En termes de mode d'action, dans un premier temps, il s'agira de mener des opérations contre les terroristes aux différentes frontières. Florence Parly, ministre française des Armées, parle d'une opération en octobre.

En savoir plus

Lutte contre le terrorisme - Le G5 Sahel opérationnel

Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta a procédé samedi à l'ouverture officielle… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.