10 Septembre 2017

Congo-Kinshasa: Trafic de minerais - La MONUSCO dénonce de faux documents à son nom

Photo: Radio Okapi/Freddy Lufulwabo
Devant le quartier général de la MONUSCO à Beni (Nord-Kivu)

En République démocratique du Congo (RDC), la Monusco s'est vue forcée de rappeler qu'elle n'a aucun mandat lié au commerce de minerais. La mission onusienne en RDC a découvert que de faux documents à son nom étaient utilisés par les trafiquants d'or, de diamant et de coltan, pour sortir ces matières précieuses du pays. Des hommes d'affaires et des sociétés installés à l'étranger s'y sont déjà laissés prendre.

« Faux et usage de faux ». Dans son communiqué, la Monusco ne se reconnait pas dans la facilitation du trafic des minerais extraits en RDC, quel que soit l'endroit.

Elle dénonce l'existence de plusieurs documents soi-disant délivrés par les services de la Monusco et présentés par des trafiquants des minerais pour exporter l'or, le diamant, le coltan et d'autres matières précieuses.

Fabienne Pompey, porte-parole intérimaire de la Monusco, parle de « faux certificats qui portent des noms de personnes qui ne travaillent pas dans la représentation onusienne » en RDC, avant d'ajouter que les signatures sont « grossièrement contrefaites » et que les sceaux « ne sont pas ceux » de la Monusco.

« La Monusco n'a ni mandat, ni capacité de délivrer ce genre de document », précise Fabienne Pompey.

Les fraudeurs, pour contourner le certificat du processus de Kimberley, recourent à des faux documents avec en-têtes et faux cachets de la Monusco. Elles sont plusieurs, les agences et les sociétés installées à l'étranger, comme cette entité qui opère à partir du Kenya, à être tombées dans le piège.

Congo-Kinshasa

Plus de mille cas de choléra recensés

La région du "Grand Kasaï" reste le plus important foyer de la maladie en concentrant à elle-seule… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.