9 Septembre 2017

Tunisie: L'inévitable plan social

D'après les dirigeants de l'entreprise, la décision de fermeture n'a pas été faite dans la précipitation mais pour des raisons véritablement objectives. « Des investisseurs privés ont acheté la majorité des actions de la société et ont signé des contrats internationaux avec des entreprises chinoises, japonaises, marocaines, algériennes et libyennes. Ils ont été contraints d'organiser le travail de manière plus efficiente et de reprendre le rythme normal de production », a-t-il déclaré.

Toujours d'après les responsables, malgré ces faits, l'entreprise a pris la décision de rouvrir le site de production de M'saken afin d'assainir le climat social et comme « gage de bonne volonté ». Sauf qu'entre temps, les troubles ont continué. « Les autorités régionales et à leur tête le gouverneur de Sousse ont fait des interventions peu salutaires en appelant à une réunion urgente en présence des députés de la région, mais sans faire appel à la direction générale de l'entreprise », précise-t-on encore du côté de l'entreprise.

Les responsables accusent également l'ex-ministre de l'Industrie et du Commerce, Zied Laâdhari, d'avoir contribué à la dégradation de la situation de l'entreprise en accordant des permis d'importation douteux de pneus, « sans l'approbation de la commission spécialisée ». « L'ex-ministre a même fait pression sur les banques partenaires de l'entreprise, afin d'étouffer financièrement la Stip », peut-on également lire dans un communiqué diffusé aux journalistes. Les dettes de l'entreprise s'élèvent actuellement à 200 millions de dinars, soit vingt fois le capital de l'entreprise. Une entreprise qui devra chercher un business plan viable, qui pourra, vraisemblablement, se faire à travers des plans sociaux.

Tunisie

Club Africain - Marco Simone s'en va !

Marco Simone a finalement quitté le Club Africain. Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.