10 Septembre 2017

Ile Maurice: Prix des légumes - Le porte-monnaie bientôt dans les choux ?

Haricots tendres et juteux, pommes d'amour rouges et dodues, bringelles grosses et mauves... Les légumes, on les trouve en abondance en ce moment au marché. Leurs prix ? Sucrés comme les giraumons. Profitez-en puisque cette tendance ne va pas durer, semble-t-il...

C'est, en tout cas, ce qu'avance Kreepaloo Sunghoon, secrétaire de la Small Planters' Association. En raison de l'anticyclone qui rôde dans nos parages en ce moment, il se pourrait que les prochaines récoltes soient affectées, que les prix grimpent et que le porte-monnaie soit dans les choux. «Si c'est le cas, ceux qui vont observer le jeûne pour Govinden ou Durga Puja vont en souffrir. Mais tout dépend de l'impact de l'anticyclone sur la plantation. On devrait en savoir plus d'ici la semaine prochaine», indique-t-il.

En attendant, une petite virée au marché de Port-Louis, samedi, nous a permis de constater que les clients avaient la patate. Le prix de la pomme d'amour, par exemple, variait entre Rs 10 et Rs 25 le demi- kilo contre Rs 100, parfois, en période de disette. «Pé gagn tro boukou !» laisse entendre Anand Lilloo, maraîcher. Danny Coopoosamy vend, lui, des «ti pima», qui coûtent entre Rs 60 et Rs 70. «Le prix va encore baisser pour passer à Rs 25. L'été, c'est la saison des piments.»

Devra-t-on payer le prix fort après ? Attendons voir.

Ile Maurice

Vacoas - Le cadavre d'un SDF retrouvé

Découverte macabre, hier, lundi 20 novembre. Le corps d'un sans domicile fixe a été retrouvé… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.