11 Septembre 2017

Afrique du Sud/Cameroun: RIP Canon YAOUNDE ...Que la terre de nos ancetres te soit...SÉVÈRE !

Si vous cherchiez encore un élément qui justifie la normalisation, le voici. Le monde du football prépare dans le silence, les obsèques du visage le plus évocateur du football Camerounais après les Lions Indomptables...

Le Canon de Yaoundé. Son coma a trop duré...d'aucuns avaient déjà proposé l'euthanasie,d'autres attendaient son suicide...mais ses propres héritiers viennent de nous servir un parricide en bonne et due forme. Ils l'ont égorgé à l'autel des querelles inutiles, des revendications d'héritage appuyées par des tests de paternité.

J'écris ces mots pour rappeler à tous les circonstances de création du Canon de Yaoundé. Ce club n'est sorti de la tête savante d'aucun chef ,dont la descendance serait en droit de réclamer un quelconque héritage.

Le 2 Novembre 1930, l'arrivée d'un sous-marin français en prélude à la fête coloniale prévue le 11 Novembre 1930, a été l'élément déclencheur. Il fallait terminer les festivités par un match de football à Yaoundé. Or, les deux clubs de la capitale Etoile Sportive Européenne et Ecole Supérieure étaient à Douala.

Le Gouverneur Marchand intima l'ordre au Chef de la circonscription, un certain Chapoulie, de créer une formation des autochtones pour affronter l'Etoile sportive indigène qui elle était restée à Yaoundé.

Le 10 Novembre 1930, veille de la célébration, tous les jeunes se retrouvent au domicile du Chef Herman Yene à Mvog Mbi. C'est Akoa Jean qui trouva le nom "Kpa-Kum Mekok me Ngonda en donnant cette explication "Ngal en ga boe djamman"....c'est à dire "l'arme qui a expulsé les allemands"...cette arme s'appelle le CANON...étaient présents...Fouda Martin, Bouli Léonard, Bouli Ami...le premier capitaine de l'équipe Martin Ombga Zing et le premier avant centre du Canon Tobie Mimboe.

Le lendemain, 11 Novembre 1930, le Canon battait l'Etoile Sportive sur le score d'un but à zéro. Voilà l'histoire de création du Canon de Yaoundé. Où avez vous vu qu'un notaire l'avait consigné comme héritage de vos ancêtres ? Pourquoi la Fecafoot a laissé prospérer l'imposture ? Eh bien chers "HÉRITIERS", le Canon est relégué en deuxième division.

En attendant Jésus pour ressusciter Lazare ou alors le morguier pour permuter les corps dans les casiers, la messe est dite...Et ils doivent se retourner dans leurs tombes, Abega Théophile, Jean Daniel Éboue, Émana Marco dit "essuie-glace", Akoa "Django", Marc Vivien Foe pour les plus jeunes, ou Ferdinand Koungou Edima.

Maintenant que l'assassinat est achevé, accompagnez au moins avec dignité la dépouille à sa dernière demeure!

Afrique du Sud

Parlement panafricain - Fin de session à Midrand

Il aura plané durant ces deux dernières semaines comme un air de campagne électorale sur les… Plus »

Copyright © 2017 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.