11 Septembre 2017

Cameroun: Stabilisation de la République centrafricaine - Un autre bataillon camerounais

Le Mindef, Joseph Beti Assomo a présidé la cérémonie de prise d'armes samedi dernier à la cour d'honneur de la Brigade du Quartier général.

La place d'armes de la Brigade du Quartier général (BQG) s'est parée de ses plus beaux atours samedi dernier à Yaoundé. C'était à l'occasion de la cérémonie de remise du drapeau et des étendards au contingent camerounais montant au titre de la relève 2017, à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (Minusca). C'est en bon père de famille que le ministre délégué à la présidence de la République chargé de la Défense, Joseph Beti Assomo, présidant la cérémonie, s'est adressé au quatrième bataillon et aux deux nouvelles unités de police générés par le Cameroun pour la Minusca.

Ceci dans la perspective de relever leurs camarades arrivés au terme de leur année de déploiement en RCA. Comme à ceux qui les ont précédés, Joseph Beti Assomo a prescrit aux 1030 nouveaux casques bleus composés de gendarmes et militaires confondus et qui sont sous la responsabilité du colonel Ekwaigen Michael, commandant dudit bataillon, un code de conduite pour se distinguer des autres. « Vous devez par votre comportement faire honneur au drapeau et étendards du Cameroun. Ce drapeau sacré par essence pour tout citoyen doté d'un réel sens civique, doit toujours vous rappeler, même si cela paraît d'une évidence, que vous êtes Camerounais au milieu des 11 bataillons des autres Etats », a-t-il poursuivi.

Dans le même ordre d'idées, Joseph Beti Assomo a demandé que la cohabitation avec leurs frères d'armes ne doit en aucun cas dissoudre leur identité. Ceci pour éviter d'être contaminé par des pratiques contraires à celles de l'armée camerounaise. « Restez disciplinés, solidaires, unis, soudés et prudents. Ecoutez vos chefs », a-t-il instruit. Ce quatrième bataillon a fait l'objet d'une préparation méthodique que le Cameroun a voulue conforme aux normes et standards des Nations unies. Notamment des formations recommandées dans les meilleurs centres agréés par l'ONU en Suède pour l'exécution efficace de leur mission.

Chacune de ces unités a reçu, avec l'appui du programme américain, la formation d'ensemble prescrite pour l'engagement sous la bannière de l'ONU. Pour cette coopération agissante, le Mindef a exprimé la gratitude du Cameroun. Pour ce qui est du matériel mis à leur disposition, il leur a demandé d'en faire bon usage afin que le Cameroun soit toujours éligible par l'ONU pour d'autres opérations de ce type.

Cameroun

Humanitaire - Vers la construction à Mora d'une Superette Solidaire pour veuves et orphelins des soldats tombés contre Boko Haram

Depuis 2013, le Cameroun est en proie aux attaques meurtrières de la secte satanique et meurtrière Boko… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.