11 Septembre 2017

Angola: Le SIAC encaisse plus de 100 millions de kwanzas au cours des dix dernières années

Luanda — 105 mille millions de Kwanzas est la montant que le Service Intégré d 'Assistance au Citoyen (SIAC) a encaissé pour les coffres de l'Etat ces dix dernières années, a informé lundi à Luanda, le directeur général de l'institution, Anselmo Monteiro.

Dans une déclaration à la presse en marge du 10è anniversaire de l'institution qui se célèbre ce lundi, le responsable a expliqué que cette valeur justifiait l'investissement que le gouvernement a appliqué, principalement, pour rapprocher davantage le citoyen aux institutions publiques.

Le SIAC, a-t-il indiqué, a également perçu 690 milliards de Kwanzas de contribution pour la sécurité sociale, un montant qui s'ajoute à l'économie nationale.

Concernant l'assistance publique, Anselmo Monteiro a fait savoir que durant cette période, l'institution a satisfait plus de 17 millions de demandes de divers services.

Dans le cadre de la commémoration de la date, l'institution a reçu la visite du ministre de l'Administration Publique, Travail et Sécurité Sociale (MAPTSS), Pitra Neto.

Angola

Accord de coopération entre le Ministère de la Culture et le Centre culturel Atelier

Un accord de coopération dans le domaine de l'éducation artistique pour les enfants et les jeunes,… Plus »

Copyright © 2017 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.