11 Septembre 2017

Burkina Faso: Tranche spéciale cinquantenaire de la Lonab - Un samedi «inoubliable» pour des milliers de parieurs

En initiant cette tranche spéciale cinquantenaire, la Lonab a voulu rendre hommage à son premier produit de base également appelé loterie traditionnelle, dont le premier tirage a eu lieu en septembre 1967, année de la création de la société.

Pour ce faire, quatre séries de 250 000 tickets chacune, soit un total d'un million de tickets, ont été mis en vente. Les clients chanceux gagnent de très nombreux lots intermédiaires en numéraire ( 200 F, 500 F, 10 000 F, 100 000 F et 500 000 F). Les gros lots de ce jeu spécial était composé de quatre lots de 3 millions de francs CFA et de deux villas d'une valeur de 10 millions de francs CFA chacune.

Le tirage a été fait avec la machine qui avait été utilisée lors du premier tirage en 1967, sous le regard vigilant du public venu massivement et du comité public de surveillance, l'instance de validation des tirages. C'est la ministre en charge des Finances, Rosine Coulibaly qui a donné le top départ du tirage en appuyant sur bouton de la machine. Après elle, des citoyens ont été appelés à faire de même.

A titre illustratif, pour bénéficier des lots d'une valeur de 100 000 francs, il faudra avoir les six numéros de son ticket choisis et affichés dans le cadran de la machine. Idem pour les gros lots de 3 millions et les deux villas. Après validation par le comité public de surveillance et l'huissier de justice, les différents tirages seront centralisés et publiés. Ceux qui auront la chance de gagner un des lots mis en jeu auront 90 jours pour se signaler. Pour les gros lots, la Nationale des jeux organisera une cérémonie de remise officielle dans les prochaines semaines.

Hadizatou Rosine Coulibaly n'a pas manqué de féliciter la Lonab pour cette initiative. Outre cela, elle a invité l'ensemble du directoire à continuer l'œuvre entamée par leurs prédécesseurs. « Que ceux qui ont joué gagnent et que ceux qui ont joué mais qui n'ont pas gagné continuent de tenter leur chance. L'essentiel, c'est que les bénéficies aillent à la Nation toute entière », a laissé entendre la chef de département des Finances burkinabè.

Le directeur général de la Lonab, Simon Tarnagda, a dit sa satisfaction de voir la mobilisation importante à ce tirage spécial, preuve selon lui que le public fait totalement confiance aux différents produits de sa structure. « Avec le tirage souvenir-souvenir qui concerne l'ancêtre des produits de loterie. Il y a eu une forte mobilisation qui témoigne l'adhésion du public à nos produits, gage d'une confiance qui existe entre nous et notre clientèle. Bonne chance à ceux qui ont gagné, bonne chance à ceux qui n'ont pas gagné. De toute les façons, ils gagnent parce les bénéfices que nous générons vont dans la construction des hôpitaux, des écoles et dans le soutien au sport et à la culture, etc. », a dit M. Tarnagda.

Après une centralisation, les résultats du présent tirage seront affichés au niveau des points de vente de la Lonab et diffusés au niveau des médias locaux. La soirée a été aussi agrémentée par des prestations musicales d'artistes de musiques traditionnelles et modernes.

Burkina Faso

Les secrets du voyage africain du président Macron

C'est une séquence très attendue qui commence à prendre forme. Mardi prochain, le 28 novembre, le… Plus »

Copyright © 2017 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.