12 Septembre 2017

Burkina Faso: Lutte contre la divagation des animaux - La commune de Ouagadougou à la traque

La mairie de la commune de Ouagadougou a organisé une remise d'animaux en divagation saisis par la police municipale dans la ville, le 9 septembre 2017.

La divagation des animaux est un phénomène qui mine la sécurité routière des villes du Burkina Faso, en particulier celle de Ouagadougou.

C'est fort de ce constat que la mairie de la capitale a autorisé la police municipale à saisir tout animal en divagation. A cet effet, 150 animaux divers dont 132 bœufs, 11 chèvres, 4 moutons et 3 chevaux ont été saisis et mis en fourrière par la police.

Ces animaux ont été remis à leurs propriétaires, le 9 septembre 2017, après avoir verser la somme de 25 000 F CFA/jour pour les gros bétails , 15 000 F CFA/jour pour les petits bétails et 5000 F CFA par jour pour les frais de fourrière. Pour le maire de la commune de Ouagadougou, Armand Pierre Béouindé, l'objectif de cette opération est de sensibiliser les propriétaires aux dangers que courent les usagers pendant la circulation routière.

« Les textes disposent que l'élevage des gros animaux est interdit en ville ainsi que la divagation des animaux en général», a-t-il affirmé.

Pour lui, Ouagadougou est une grande ville qui est entourée de beaucoup de communes rurales où certains propriétaires d'animaux pensent qu'il est nécessaire d'avoir leurs animaux à côté d'eux, ce qui cause, entre autres, des problèmes de salubrité, de sécurité et d'hygiène.

C'est pourquoi, a-t-il ajouté, un nouveau texte sera adopté par le conseil municipal, qui va mettre fin au phénomène.

« Dès lors que nous savons que l'élevage est interdit en ville, il n'y aura plus d'amende pour récupérer les animaux ; les animaux qui seront saisis seront soit vendus au profit des caisses de la collectivité soit mis à la disposition des œuvres sociales », a-t-il laissé entendre.

Burkina Faso

Migrants - Le Burkina rappelle son ambassadeur en Libye

Manifestation de plusieurs organisations de la société civile devant l'ambassade de la Libye à… Plus »

Copyright © 2017 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.