11 Septembre 2017

Afrique: L'Assemblée générale clôt sa 71e session, marquée notamment par la Conférence sur les océans

L'Assemblée générale des Nations Unies a clos lundi sa 71e session, l'occasion pour le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, de saluer le travail effectué par le Président de cette session, Peter Thomson, pour « nous rassembler », au cours de son mandat d'un an.

Selon M. Guterres, cet esprit d'unité revêt une importance particulière en ce jour, le 16e anniversaire des « horribles » attaques terroristes contre le World Trade Center à New York et d'autre cibles, au cours desquels « de nombreux États membres ont vu leurs citoyens assassinés ».

Le Secrétaire général a relevé, parmi les faits saillants de la 71e session de l'Assemblée générale, la réunion de haut niveau sur les vastes mouvements de réfugiés et de migrants, qui a conduit à l'adoption de la Déclaration de New York.

La Revue de politique globale quadriennale, portant sur les activités de développement, a donné lieu à un repositionnement des Nations Unies de manière à mieux appuyer les pays dans la mise en oeuvre du Programme de développement durable à l'horizon 2030.

M. Guterres a également souligné, parmi les succès de cette session de l'Assemblée générale, la Conférence sur les océans, en juin 2017, qui a montré l'impact que peuvent avoir de petits États insulaires en développement tels que Fidji.

Par ailleurs, M. Guterres s'est félicité du fait que l'l'Assemblée générale a continué de servir de forum pour les problèmes mondiaux urgents tels que la traite des personnes, et d'ouvrir ses portes à des « partenaires essentiels » comme la société civile, le secteur privé, et les jeunes.

Le Secrétaire général a remercié M. Thomson pour avoir fait sienne sa proposition de créer le Bureau de lutte contre le terrorisme, un élément clé des réformes qu'il a lancées. « Vous pouvez être très fier de vos réalisations », a conclu le Secrétaire général, avant de souhaiter bonne chance au Président de la 72e session de l'Assemblée générale, Miroslav Lajcak.

De son côté, dans son dernier discours en tant que Président de l'Assemblée générale, M. Thomson a exhorté la communauté internationale à sensibiliser l'opinion publique aux changements de comportement nécessaires pour créer une façon de vivre plus durable et combattre le changement climatique.

"Nous devons nous servir du pouvoir de l'innovation et de la technologie pour mettre en œuvre les ODD et lutter contre le changement climatique à la vitesse et à l'échelle requises", a-t-il déclaré.

"Nous assistons à des changements exponentiels dans de multiples domaines de la technologie et nous devons gérer les risques et saisir les opportunités pour le bien commun de l'humanité et de la planète".

Afrique

H.Védrine - «La France n'a pas pour vocation de jouer au gendarme en Afrique»

Entretien avec Hubert Védrine. Retour avec l'ancien ministre français des Affaires… Plus »

Copyright © 2017 UN News Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.