12 Septembre 2017

Congo-Brazzaville: Electricité - Une invention pour réduire la consommation

Un inventeur égyptien, Tarek Shaaban, a testé avec succès un système électrique sécurisé pour les maisons - Safe Electrical Connection in Buildings - qui élimine le risque de chocs électriques et réduit considérablement la consommation d'énergie de 85%.

L'inventeur - basé en France - a déclaré que son invention « transforme la tension électrique de 220V à 14V, la rendant sûre et permet d'économiser de l'argent, sans sacrifier la qualité de l'éclairage. » L'appareil s'appuie sur un circuit électromagnétique qui réduit la résistance au flux de courant électrique au niveau le plus bas possible. Cela réduit alors l'électricité consommée au niveau le plus bas, permettant d'économiser plus de 85% de la consommation d'énergie, selon Tarek Shaaban.

Le système présente également des avantages pour la sécurité. « Il protège des dangers liés à l'électrocution, tels que le feu et la mort - l'appareil ne pose en effet aucun risque lorsque les fils se touchent ou lorsqu'ils sont au contact de l'eau », a déclaré Tarek Shaaban. L'ingénieur Nader Galal, un membre de l'équipe de Benha Company for Electronic Industries, qui a testé l'innovation, a déclaré que les résultats positifs promis lorsque Tarek Shaaban avait demandé une évaluation avaient été atteints à 100%.

« Cela semblait illogique à première vue, mais l'expérience pratique a changé notre opinion », a ajouté Nader Galal. L'ingénieur s'attend à ce que l'invention connaisse un grand succès lors de sa commercialisation. La perspective de réduction de la consommation d'électricité la rend particulièrement utile pour les pays de la région, dont la plupart connaissent une crise en ressources énergétiques.

La Stratégie pan-arabe pour le développement des applications des énergies renouvelables a estimé que la demande de sources d'énergie conventionnelles dans la région augmentera à un taux moyen annuel de 6% entre 2010 et 2030. Tarek Shaaban est en négociations pour un partenariat avec deux investisseurs, l'un de l'Arabie Saoudite et l'autre des Emirats Arabes Unis, pour produire le système à grande échelle. Mais il craint un défi majeur pour les entreprises d'éclairage, car l'innovation rallongera la durée de vie des unités d'éclairage.

Des travaux sont également en cours pour développer le système afin qu'il puisse utiliser des appareils nécessitant des charges électriques élevées, comme celles requises par les climatiseurs et les chauffe-eau électriques.

Tarek Shaaban a reçu en 2008 un brevet pour l'appareil, appelé système de raccordement électrique sûr dans les bâtiments, délivré par l'Académie égyptienne de la recherche scientifique et de la technologie. L'invention a également remporté une médaille d'or Salon International des Inventions de Genève.

Congo-Brazzaville

La classe politique partagée au sujet du dialogue avec le pasteur Ntumi

Au Congo-Brazzaville, l'intervention militaire n'a pas jusque-là mis un terme aux exactions du Pool… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.