12 Septembre 2017

Tunisie: Une initiative législative lancée

Quant au bétail visé par le projet de loi proposé, il se compose de chevaux, vaches, moutons et chèvres. Les initiateurs de ce projet de loi proposent une peine de prison de 5 ans à toute personne qui vole les matériels et moyens de travail agricoles précités quel que soit leur nombre. Cette même peine est appliquée aussi pour les voleurs du bétail sans tenir compte de leur nombre.

Preuves à l'appui

Une fois promulguée, cette loi ne remplace pas les dispositions prévues par le code législatif, notamment les articles portant sur le durcissement des peines. En outre, tous les moyens modernes et classiques seront utilisés en vue d'identifier les traces du bétail et du matériel agricole volés pour connaître leur itinéraire et parvenir à localiser l'auteur du vol, preuves à l'appui.

A noter que l'Union tunisienne de l'agriculture et de la pêche (Utap) a toujours dénoncé les vols du matériel et du bétail et a appelé à la création d'une police chargée exclusivement de la protection des agriculteurs et de leurs biens. Certains vols sont souvent suivis de crimes car les voleurs, bien armés, n'hésitent pas à se débarrasser de toute personne qui fait son apparition lors de l'opération de vol.

Les vols agricoles font perdre, chaque année, d'importantes sommes d'argent aux agriculteurs qui souffrent déjà de plusieurs problèmes liés à l'endettement. De plus, la sécheresse qui a touché certaines régions a causé des dommages aux plantations, ce qui a rendu la situation financière des agriculteurs encore plus difficile. Le temps est venu pour instaurer un environnement de travail sécurisé et favorable à la productivité pour que les agriculteurs puissent améliorer leur situation.

Tunisie

Le rendez-vous de l'automne

Le temps est clément, les soirées sont douces et le patio de ce palais de La Marsa se prête bien… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.