12 Septembre 2017

Madagascar: GRC-RRC - Renforcement de capacités pour les acteurs en charge des personnes handicapées

Plus vulnérables face aux catastrophes naturelles, les personnes en situation de handicap bénéficient d'un meilleur appui en matière de gestion et réduction des risques et des catastrophes, à travers le renforcement des capacités des acteurs en charge des personnes touchées par les catastrophes naturelles.

Une vingtaine de personnes, s'occupant dans leurs domaines respectifs et à divers niveaux, des personnes en situation de handicap, ont participé, la semaine dernière au Cénacle Antsirabe, à un atelier de renforcement de capacités sur la gestion et la réduction des risques et des catastrophes (GRC-RRC). Tenu autour du thème « Ensemble, sauvons des vies et préservons la dignité humaine », cet atelier était une occasion pour les participants d'en apprendre davantage sur le cycle de la GRC à Madagascar, le cadre législatif existant en matière de GRC et surtout, l'approche inclusive de la GRC. A travers une approche participative adoptée par les formateurs issus du BNGRC (Bureau National de Gestion des Risques et Catastrophes), cette rencontre comportait, entre autres, une série de présentations, de travaux de groupe et surtout, une mise en situation à travers un exercice de simulation.

Participants. Organisé par CBM (Christoffel Blinden Mission) - une organisation internationale chrétienne de développement œuvrant en faveur des personnes en situation de handicap - avec le BNGRC, cet atelier visait, par ailleurs, l'intégration de la RRC dans les projets soutenus par CBM à Madagascar. Quant aux participants, ils sont issus de divers projets liés au domaine du handicap et des personnes en situation de handicap (orthopédie pédiatrique, éducation inclusive, formation professionnelles des personnes en situation de handicap, formation en ergothérapie, réadaptation à base communautaire) soutenus par CBM à Antananarivo, Antsirabe et Morondava. S'y ajoutent six personnes appartenant à l'organisation régionale des personnes en situation de handicap (GRAPHAV) du Vakinankaratra.

« RETEX ». Cet atelier de renforcement de capacités était ainsi l'occasion pour les participants de prendre la mesure de l'importance de la gestion et la réduction des risques et des catastrophes dans leurs activités respectives, et de s'approprier de nouvelles connaissances, compétences et informations en la matière. Le troisième jour de l'atelier, consacré au retour d'expérience (RETEX) dans l'enceinte de l'école des malentendants FOFAMA à Antsirabe, a permis à ces participants de partager leurs appréciations personnelles et d'exprimer le degré d'enrichissement du groupe en matière de GRC-RRC.

PND et Cadre d'action de Sendai. La démarche de CBM d'organiser cet atelier s'inscrit dans le cadre du plan pays de cette organisation pour la période 2016-2018, en soutenant le BNRGC dans ses efforts de mise en œuvre du Plan National de Développement (PND) et du cadre international de Sendai face à la récente recrudescence des catastrophes naturelles. Rappelons que ce Cadre d'action de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe 2015-2030, adopté lors de la troisième conférence mondiale de l'ONU à Sendai, au Japon, en mars 2015, vise à prévoir, planifier et réduire les risques de catastrophe pour mieux protéger les humains, les collectivités et les pays, ainsi que leurs moyens de subsistance, leur santé et leurs biens et patrimoines, afin d'améliorer leur résilience.

Madagascar

Don de maillots pour les Barea

Le comité de la RNS ou Rencontres nationales sportives, cette entité qui regroupe annuellement toute la… Plus »

Copyright © 2017 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.