12 Septembre 2017

Cote d'Ivoire: Kandia Camara :"Toutes les dispositions ont été prises pour une année scolaire sans trouble"

Ils sont environ six millions d'élèves à reprendre le chemin de l'école hier. Et ce, sur toute l'étendue du territoire national.

Pour s'assurer du bon déroulement de cette rentrée scolaire, le ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Kandia Camara, s'est rendue au Groupe scolaire Deux Plateaux Nord.

Elle a souhaité la bienvenue aux élèves et encouragé le personnel enseignant et d'encadrement à mettre tout en œuvre pour relever le défi de la qualité de l'enseignement. Dans ce Groupe scolaire, les effectifs sont pléthoriques avec des salles de classes qui enregistrent 90 voire 100 élèves. L'établissement, selon le conseiller pédagogique, Djasso Eugène Aboubacar, n'a pu inscrire assez d'élèves cette année au Cours préparatoire première année ( CP1), du fait d'un problème de places.

Du côté du lycée moderne YopougonAndokoi, les cours ont effectivement démarré hier. Des élèves de la classe de 1ère et Terminale ont même subi des interrogations écrites. Enseignants, élèves, et éducateurs étaient visiblement tous heureux de reprendre le chemin de l'école. Le ministre Kandia Camara s'est réjoui de cette première journée de rentrée des classes. « (... )

Nous constatons que les cours ont effectivement démarré. Avec cette dynamique, nous allons atteindre le quantum horaire qui est de 34 semaines», s'est félicitée la première responsable de l'école ivoirienne. Face aux agissements d'un groupe d'étudiants qui réclament l'harmonisation des frais d'inscription dans les établissements scolaires, Kandia Camara s'est voulue très claire. « Je ne gère pas les étudiants.

Nous avons demandé aux fondateurs d'établissements privés laics de respecter la convention qui les lie à l'Etat de Côte d'Ivoire relativement aux frais d'inscription », a-telle clarifié. Elle a expliqué que compte tenu des effectifs pléthoriques dans les établissements d'enseignement public, plusieurs élèves seront réaffectés dans les établissements privés. Elle a annoncé que le Président de la République, Alassane Ouattara, a décaissé cette année, 5 milliards de FCFA pour le règlement des frais d'écolage de ces élèves.

Au chapitre des effectifs pléthoriques dans certains établissements, le ministre de l'Education nationale a fait remarquer que plus de 500 000 tables-bancs sont disponibles et seront dispatchés dans les diffé- rentes écoles, en fonction des besoins exprimés par les gestionnaires de ces établissements.

Elle a par ailleurs exhorté l'ensemble des élèves au travail, à tourner dos à la tricherie et à respecter leurs enseignants.

Cote d'Ivoire

Protection sociale - Un atelier sur les normes internationales de travail ouvert à Abidjan

Le secrétaire général de l'Union générale des travailleurs de Côte d'Ivoire… Plus »

Copyright © 2017 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.