12 Septembre 2017

Sénégal: Lutte contre le tabac - La Listab met en garde Diouf Sarr

Le départ de Madame Awa Marie Coll Seck du ministère de la Santé et de l'Action sociale a fait réagir la ligue sénégalaise contre le Tabac (Listab).

Dans un communiqué datant d'hier, lundi 11 septembre, la Listab invite déjà le tout nouveau ministre de la Santé «au maintien et renforcement des acquis sur l'implémentation de la loi antitabac qui dispose tous les mécanismes juridiques. Il s'agit notamment de la mise en circulation des nouveaux paquets de cigarettes avec des photos en couleurs, portant sur 70% sur deux faces principales et latérales mettant en garde les fumeurs contre les dangers et les maladies liées au tabac».

Non sans le mettre en garde contre «l'industrie du tabac qui profite de ces moments de flottements pour tenter des infiltrations, des manipulations et des déstabilisations».

«La Société Civile qui lutte contre le Tabac au Sénégal fera échec à toutes tentatives ou velléités que tenterait l'industrie du tabac dont les buts ou les objectifs seraient de modifier, d'affaiblir ou d'apporter des changements ou un quelconque aménagement dans notre loi», lit-on dans le communiqué.

Appelant les acteurs de la lutte Anti-Tabac au Sénégal d'avoir une posture de vigilance et de lucidité, la Listab préconise une mobilisation de la société civile face à toutes les manœuvres de l'industrie du tabac ou ses groupes affiliés.

La Listaba aussi à rappelé le communiqué du Conseil national de régulation de l'audiovisuel (CNRA) qui a, souligne Amadou Moustapha Gaye, fait «injonction à la Manufacture des Tabacs de l'Ouest Africain (MTOA) de se conformer à la loi n° 2014-14 du 28 mars 2014 relative à la fabrication, au conditionnement, à l'étiquetage, à la vente et à l'usage du tabac ».

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.