12 Septembre 2017

Maroc: La transformation digitale au service des organisations et du citoyen

Le Cameroun et le Nigeria à l'honneur du deuxième Salon Africa IT Expo prévu à Casablanca

Dans moins d'une quinzaine de jours, Casablanca accueillera la deuxième édition du Salon international des technologies de l'information, «Africa IT Expo» (AITEX) placée sous le signe «L'innovation numérique au service des organisations».

Prévu du 27 au 29 septembre, à l'Office des foires et expositions de Casablanca, cet événement de grande envergure met à l'honneur, cette année, le Cameroun et le Nigeria. Il réunit durant trois jours plus plusieurs acteurs clés du secteur IT dont des décideurs, des professionnels, des entrepreneurs et des médias.

Plus de 5000 décideurs économiques et institutionnels représentant 12 pays, principalement de l'Afrique de l'Ouest prendront part à ce rendez-vous incontournable des technologies de l'information.

Articulé autour d'un programme associant business et échanges, Africa It Expo 2017 se tient sous le Haut patronage de S.M le Roi Mohammed VI et sous l'égide du ministère de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Economie numérique.

L'événement, organisé par la Fédération des technologies de l'information, des télécommunications et de l'offshoring (APEBI), vise principalement à offrir aux donneurs d'ordre une plateforme globale des services et produits du secteur IT en Afrique. Il entend aussi promouvoir et favoriser le développement et les solutions innovantes du secteur à l'échelle continentale.

«Les participants à cette édition s'attelleront à partager les contours et les enjeux de la révolution numérique tout en ayant accès aux stratégies nationales et continentales sectorielles des pays en termes de projets et d'expériences», selon l'APEBI.

Concrètement, Africa It Expo propose une exposition autour de solutions innovantes pour réunir les entreprises, les associations et les institutions marocaines et internationales du secteur IT.

Le Salon propose également une plateforme networking pour des rendez-vous BtoB pour favoriser les partenariats Sud-Sud et Nord-Sud; des conférences, débats, échanges, états de lieux, best practices afin de présenter les évolutions et les solutions du secteur IT ainsi qu'un espace workshop afin de permettre aux entreprises de présenter leurs solutions.

A propos du programme de conférences, soulignons qu'il sera animé par des experts, consultants, institutionnels, entrepreneurs nationaux et internationaux, selon les organisateurs.

Plusieurs thématiques seront ainsi abordées lors des différentes activités prévues dans le cadre de cet événement : l'innovation numérique : quels enjeux pour les organisations? Administration électronique (egov), qu'en est-il aujourd'hui ? / Etats lieux- Afrique/ Témoignages par pays représenté; Le digital, un défi pour la compétitivité; Sécurité numérique et confiance numérique ainsi que Le digital, levier de coopération Sud-sud et d'intégration en Afrique, entres autres.

Et ces derniers d'assurer que le Salon « sera l'occasion d'informer, de communiquer, de débattre et d'échanger des expériences innovantes dans le développement des IT et plus particulièrement sur la thématique placée au cœur de l'événement».

Pour rappel, la première édition s'est déroulée en 2016 et avait mis l'accent sur le partage d'un savoir-faire en matière de nouvelles technologies, regroupant ainsi les acteurs IT et télécoms.

Le concept du Salon avait alors privilégié les rapports Sud-Sud et les pays francophones, notamment au niveau de l'activité de l'offshoring.

Maroc

Chouala à l'écoute des jeunes à Harhouras

Le projet éducatif et culturel de l'Association Chouala pour l'éducation et la culture s'est achevé… Plus »

Copyright © 2017 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.