12 Septembre 2017

Angola: SIAC débureaucratise les secteurs administratifs

Luanda — Le service intégré d'assistance au citoyen (SIAC) au cours des 10 dernières années a contribué à réduire la bureaucratie dans les secteurs administratifs publics et privés de la prestation des services, en fournissant des conditions favorables à l'assistance aux citoyens et en uniformisant les normes de service.

Le SIAC envisage d'être une institution publique dotée d'un niveau élevé et de qualité dans la fourniture de services publics et privés et aux agents économiques et sociaux, par le biais de l'innovation des services et des procédures d'assistance au public, a déclaré mardi à la presse le responsable de l'institution, Anselmo Monteiro.

Selon la source, le SIAC priorise la relation avec le client, recherche la pleine satisfaction de l'usager, crée et maintien une relation étroite avec le citoyen, pratique et promeut la légalité, la probité, la loyauté, l'impartialité, la transparence, la responsabilité et la courtoisie, et met l'accent sur la compétence professionnelle, promouvant l'innovation et la modernisation des services et des technologies de l'information.

Anselmo Monteiro a dit que la responsabilité sociale de la SIAC avait permis des initiatives axées sur la participation des salariés aux actions visant à soutenir les organisations qui luttent pour le bien-être de la société civile.

À l'heure actuelle, a-t-il ajouté, le SIAC compte 12 unités et 1.212 employés, dont la plupart sont des jeunes âgés de 25 à 34 ans, représentant 40,5% du total.

Angola

La Biélorussie et le pays se mettent d'accord sur le montage d'automobiles

Le marché angolais pourrait à moyen terme monter des véhicules à moteur, tels que des… Plus »

Copyright © 2017 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.