12 Septembre 2017

Burkina Faso: Communiqué de réintégration des ex-travailleurs de Silmandé - Les représentants du personnel ne s'y reconnaissent pas

communiqué de presse

"Un communiqué de la direction de l'Hôtel SOPATEL Silmandé daté du 09 septembre 2017 annonce la « réintégration des travailleurs licenciés depuis le 15 mai 2017 et ceux en situation d'abandon de poste ».

Nous tenons par ce communiqué, à attirer l'attention de l'opinion publique qu'aucun document dument signé des différentes parties qui sont intervenues dans la situation de crise depuis l'expulsion des travailleurs de leurs postes n'atteste de cette décision.

En effet, ni l'UAS, ni les représentants du personnel, ni les ministères concernés n'ont été impliqués dans cette décision.

Pire, ce communiqué ne prend pas en compte les onze (11) premiers licenciés et ne précise aucune condition de réintégration.

Il apparait que la direction de l'hôtel, par ce communiqué, s'est inscrite dans une manœuvre dilatoire et de désinformation.

Par conséquent, nous informons l'opinion publique que le sit-in programmé pour le samedi 16 septembre 2017 à partir de 8h devant l'hôtel est maintenu jusqu'à signature en bonne et due forme d'un protocole d'accord.

Tout en remerciant les populations pour leur soutien et leur mobilisation autour de la situation des travailleurs, nous exprimons notre disponibilité pour un dialogue franc et sincère impliquant toutes les parties.

Ouagadougou, le 12 septembre 2017

Représentants du personnel

de l'Hôtel SOPATEL Silmandé

S/C l'UAS et CDAIP/Nongr-mâasom"

Burkina Faso

Roch Kaboré aux jeunes - «Nous avons écouté vos messages et nous allons les traduire en réalité»

Onze recommandations, deux résolutions et deux motions, constituent l'essentiel des résultats obtenus au… Plus »

Copyright © 2017 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.