12 Septembre 2017

Congo-Brazzaville: Pool - Un don de produits de première nécessité aux femmes sinistrées

Les femmes sinistrées du département du Pool ont réceptionné le 11 septembre dernier à Kinkala, un don de vivres et non vivres, offert par la ministre de la Promotion de la femme et de l'intégration de la femme au développement, Inès Bertille Nefer Ingani.

Composé des serviettes hygiéniques, de riz, du poisson salé, du savon, des seaux, des bidons d'huile et d'autres objets, ce don vient soulager ces personnes déplacées vivant dans les centres d'accueil.

La ministre Nefer Ingani s'est rendue dans cinq centres d'accueil à Kinkala où vivent quelque 700 familles. « Vous ne méritez pas tout ça. Même si la nuit dure, le soleil apparaitra pour le Pool. Il faut qu'on s'entraide. Quel sera alors l'avenir de nos chers enfants », a-t-elle indiqué, s'adressant aux déplacés.

La ministre de la Promotion de la femme a également invité les femmes du Pool à plus de responsabilité et à s'impliquer dans le processus de retour de la paix dans la région.

Prenant la parole, le maire de la commune de Kinkala a signifié que « la paix réclamée par tous est noble. Elle est chère et pleine de vertu, car sans elle, il n'y a ni progrès humain, ni développement économique. Votre séjour de travail traduit l'attachement à notre population demandeuse de la paix ».

« Toutes les couches de notre cité connaissent des souffrances. Elles se mettent à votre écoute pour trouver une issue au combat que vous menez pour trouver les solutions idoines aux préoccupations du Pool. Donc, votre message est un réconfort et une interpellation », a-t-il ajouté.

Depuis plus d'une année, le Pool connait une situation d'insécurité. Plusieurs personnes se sont déplacées vers les départements voisins, notamment la Bouenza et Brazzaville.

Le préfet du Pool, Georges Kilebe, a salué la présence de la ministre en charge de la Promotion de la femme. « Que ces échanges nous aident à sortir de la précarité et engagent notre département à l'efficacité, ainsi qu'à l'action », a-t-il estimé.

Pour la ministre Nefer Ingani, les femmes congolaises devraient exprimer leur solidarité à l'endroit de leurs sœurs du Pool. « L'occasion est tout indiqué, a-t-elle soutenu, pour nous femmes congolaises d'exprimer notre solidarité et notre soutien inconditionnel à l'endroit de nos sœurs et filles vivant dans le Pool. Il est temps d'agir dans un élan de solidarité, car si l'on n'est pas victime, on peut être parent ou amie d'une victime ».

Congo-Brazzaville

Le pays signe un accord avec le HCR sur les déplacés dans le Pool

Le Congo, qui compte des milliers de déplacés internes à cause des violences dans le Pool, mais… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.