12 Septembre 2017

Congo-Brazzaville: Maladies hydriques - L'ADDCC et le Cabs s'emploient pour la production d'une eau de qualité

Le lancement du projet Étude de la qualité de l'eau produite par les forages privés de Loussala-km8 dans le 3e arrondissement Tié Tié a eu lieu le 11 septembre au siège dudit arrondissement en présence de Kynd Nkodia, conseiller du préfet de Pointe-Noire, des administrations impliquées et des parties prenantes au projet.

C'est dans le souci d'alerter l'opinion publique sur la qualité de l'eau consommée par la population du quartier Loussala-km8 de Pointe-Noire que l'Association de défense des droits des consommateurs du Congo (ADDCC), en partenariat avec le Cercle d'action pour la promotion du bien-être social (CABS), a mis en œuvre ce projet financé par le Comité français pour la solidarité internationale (CFSI) afin d'accompagner les auto-producteurs à produire de l'eau dans les conditions acceptables et de protéger les populations des maladies hydriques.

Sept forages du quartier Loussala pris comme quartier pilote ont été choisis par ADDCC et Cabs qui se proposent donc d'accompagner les auto-producteurs du quartier 314 Loussala-km8 dans le contrôle de la qualité de l'eau consommée par les populations de ce quartier afin de les amener à produire une eau de qualité conformément aux dispositions du code de l'eau.

En présentant le projet, Jean-Claude Mabiala, président de l'ADDCC, a dit que l'objectif principal du projet est de mesurer la qualité de l'eau consommée par les populations vulnérables des quartiers périphériques de la ville de Pointe-Noire mais aussi de faire un diagnostic sur la qualité de l'eau produite par les sept forages privés du quartier Loussala-Km8. Et le président de l'ADDCC d'ajouter qu'après le lancement du projet, il va s'en suivre la formation des membres du consortium sur les techniques d'enquête, l'identification des forages du quartier 314 Loussala -km8, le diagnostic de sept forages qui desservent de l'eau au quartier Loussala-km8, la réunion de validation des résultats de l'enquête par les parties prenantes, la mise en place du comité de veille du quartier 314 de Loussala, le suivi et évaluation, la validation du rapport final, l'audit externe. Ce projet qui va durer six mois implique les pouvoirs publics, les communautés, les organisations de la société civile, les auto-producteurs, tous engagés à améliorer davantage la qualité de l'eau consommée par les populations.

Congo-Brazzaville

ONU - Le pays affirme son rôle de médiation en Afrique

Dans sa déclaration délivrée, le 20 septembre, devant la tribune de la 72e Assemblée… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.