12 Septembre 2017

Cameroun-Congo - La coopération en revue

L'ambassadeur Gisèle Bouanga Kalou, en fin de séjour a été reçue par deux membres du gouvernement vendredi dernier

Cinq années durant, Gisèle Bouanga Kalou, ambassadeur de la République du Congo au Cameroun, a été plusieurs fois associée aux activités du ministère des Forêts et de la Faune (Minfof).C'est donc un devoir de mémoire qui a conduit la diplomate congolaise chez le ministre Ngole Philip Ngwese vendredi dernier. Moment d'échanges notamment sur l'évaluation de la coopération Cameroun-Congo en matière d'exploitation forestière. En effet, le Cameroun et le Congo assument la paternité du bassin du Congo. Un rôle qui leur confère une grande responsabilité car, d'après Gisèle Bouanga Kalou, « la conservation d'un tel massif forestier a un prix ».

Durant l'audience entre les deux personnalités vendredi dernier, la question des missions communes aux deux pays en matière de préservation du bassin du Congo, ainsi que les défis y relatifs, ont été évoqués. Pour la diplomate, la vague de catastrophes naturelles (inondations, ouragans... ) qui sévit à travers le monde est interpellateur sur la nécessité de lutter contre le réchauffement climatique. Malgré le fort potentiel agricole dont elle dispose, la République du Congo exploite à peine 20% de cette ressource, a confessé Gisèle Bouanga Kalou face à la presse, au sortir d'un entretien avec le ministre de l'Agriculture et du Développement rural (MINADER) le même jour. La diplomate relevait ainsi le fait pour saluer la pratique de l'agriculture au Cameroun, qui exploite quant à lui plus de 50% de ses terres cultivables.

Cameroun

72e Assemblée générale de l'Onu - Au cœur du débat

Le débat général s'est ouvert hier à New York en présence du président de la… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.