12 Septembre 2017

Cameroun: Lutte contre le VIH/SIDA - Opération « traitement pour tous »

Les responsables du Comité national de lutte contre la maladie ont entretenu les hommes de médias sur cette nouvelle approche vendredi dernier à Yaoundé.

Résolu à tordre le cou à l'épidémie du Sida, le gouvernement, via le ministère de la Santé publique (Minsanté), a adhéré à l'objectif mondial de lutte contre cette maladie qui consiste en son l'éradication d'ici 2030. Et pour y arriver, le Minsanté a mis en œuvre avec l'appui de ses partenaires toute une gamme de stratégies parmi lesquelles le « Traitement pour tous ». L'impact attendu étant de réduire le taux de décès et de nouvelles infections à VIH d'ici 2020. Face aux défis relatifs au suivi de la mise en œuvre de cette nouvelle orientation stratégique, des responsables du Comité national de lutte contre le Sida (CNLS) étaient face à la presse vendredi dernier à Yaoundé.

Une rencontre pour faire un grand écho de la stratégie « Traitement pour tous » en informant toutes les couches de la population sur la disponibilité des dépistages et de la prise en charge des malades sur l'ensemble du territoire national. Pour le Dr Léonard Bonono, secrétaire permanent adjoint du CNLS, cette nouvelle orientation vise à mettre en œuvre le dépistage systématique du VIH à toutes les portes d'entrée des formations sanitaires et des unités mobiles, ainsi que la réalisation de la stratégie « Tester et traiter » chez les personnes vivant avec la maladie. La décentralisation de la prise en charge du VIH vers les centres médicaux d'arrondissement et les centres de santé intégrés n'est pas en reste.

De même que la délégation des tâches, la mise en place des accompagnateurs psycho-sociaux dans les formations sanitaires pour la promotion du dépistage du VIH et la recherche des malades que les formations sanitaires ont perdu de vue. Sans oublier la subvention du coût de l'examen de la charge virale. Pour mémoire, la stratégie « Traitement pour tous » est née des évolutions de la lutte contre le VIH dans le but d'atteindre les cibles des trois 90 : amener 90% de personnes vivant avec le VIH à connaître leur statut sérologique, mettre 90% des personnes connaissant leur statut sous traitement antirétroviral. Il est également question d'œuvrer afin que 90% des personnes vivant avec le VIH recevant un traitement ARV aient une charge virale indétectable.

Cameroun

Paul Biya - « La paix est une condition de la survie de l'humanité »

L'intégralité de la déclaration du président de la République à la tribune de… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.