12 Septembre 2017

Afrique: La 72e Assemblée générale de l'ONU au cœur d'un échange

Photo: ONU/Kim Haughton
Miroslav Lajcák (au centre), Président de la 72e session de l’Assemblée générale des Nations Unies, ouvre la première réunion de cette session, avec à ses côtés le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, et la Secrétaire générale adjointe Catherine Pollard

En prélude à la 72e assemblée générale de l'ONU qui s'est ouverte le 12 septembre à New York, aux Etats-Unis, le ministère des Affaires étrangères et le Centre d'information des Nations unies ont organisé la veille une session d'information et d'échange pour édifier le public sur les enjeux de cette rencontre annuelle.

Axée sur l'environnement, la paix et la dignité humaine, l'actuelle assemblée générale de l'ONU a convenu de tenir sa 72e session sur le thème directeur suivant : « Priorité à l'être humain, paix et vie décente pour tous sur une planète préservée ». La thématique met en exergue le lien de plus en plus évident entre la paix, le développement et l'environnement, tous au centre des préoccupations de la communauté internationale.

Cette corrélation ne saurait être complète sans l'inclusion de la composante : droits humains et dignité humaine, que le nouveau Président de l'Assemblée générale (PAG), le Slovaque Miroslav Lajčák souhaite être le fil conducteur dans le débat général, qui regroupera les représentants des pays du monde du 19 au 25 courant.

Avant de dégager l'importance des points inscrits à l'ordre du jour et les grands enjeux de cette session, l'orateur, Alain Flamel Mouanda, directeur du système des Nations unies au ministère des Affaires étrangères a, tout d'abord, rappelé quelques résolutions déjà adoptées à l'Assemblée générale des Nations unies, notamment, la résolution 71/313 sur la mise en œuvre du programme de développement.

« Au regard du contexte international actuel, la contribution congolaise à cette session se focalisera sur des sujets brûlants qui occupent l'agenda de l'organisation des Nations unies et qui interpellent les Etats membres, ainsi que les questions jugées d'intérêt pour notre pays », a-t-il dit.

En effet, dans toutes les réunions prévues, a-t-il ajouté, « la délégation congolaise va s'atteler à donner ses idées sur le terrorisme, la réforme du système des Nations unies, la sécurité au Mali, en Centrafrique, au Burundi et en Lybie. Le Congo va profiter du débat général et autres réunions pour faire passer les vues du gouvernement congolais ».

Lors du débat général, il est prévu : la réunion du comité des chefs d'Etat et de gouvernement africains sur les changements climatiques, la RCA, la Lybie, la réunion de haut niveau sur l'évaluation du plan d'actions mondiale des Nations unies pour la traite des personnes, et une autre sur la lutte contre les abus sexuels. « Sur toutes ces réunions, nous allons préparer les projets de déclaration des délégués congolais qui y participeront. Ça sera aussi l'occasion pour le Congo de parler des avancées concernant la mise en œuvre du Fonds bleu initié par le président de la République ».

En 2016, lors de la 71e session, a-t-il rappelé, l'Assemblée générale avait adopté, en présence de plusieurs dizaines de chefs d'Etat, la déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants. A travers ce texte, les dirigeants du monde se sont engagés à protéger les droits des réfugiés et des migrants, à sauver des vies et à partager la responsabilité pour les mouvements de personnes à large échelle dans le monde.

Cette année, la semaine de haut niveau de la 72e Assemblée générale des Nations unies réunira des centaines de représentants étatiques. Les chefs d'Etat et de gouvernement prononceront chacun un discours afin de mettre en avant leurs priorités pour l'année à venir.

En savoir plus

72e Assemblée générale des Nations-Unies - Les Îles Éparses dans l'expectative

Inscrit dans l'ordre du jour de la 72e session de l'assemblée générale des Nations-Unies, les… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.