12 Septembre 2017

Sénégal: Le "Praemium imperiale" du Japon décerné à Youssou Ndour

Dakar — Le chanteur sénégalais Youssou Ndour est le lauréat du "Praemium Imperiale" du Japon, prix attribué par la famille impériale, a annoncé, mardi, l'ambassadeur japonais au Sénégal, Shigeru Omori.

L'interprète de l'album "Africa Rekk" (2016) est l'heureux lauréat 2017 dans la catégorie "musique".

Ce prix sera remis à l'artiste de renommée mondiale le 18 octobre prochain à Tokyo, par son altesse impériale, le prince Hitachi, frère cadet de l'Empereur du Japon, a précisé le diplomate japonais lors d'une rencontre avec la presse.

"Le +Praemium Impériale+ est le prix le plus prestigieux dans le domaine des arts, c'est à l'image du Prix Nobel des Arts", a indiqué l'ambassadeur dans son discours.

Il a félicité le lauréat, représenté par son chargé de la communication Charles Faye et son proche collaborateur, Mara Dieng, à cette rencontre organisée pour annoncer l'attribution du prix à la star sénégalaise.

"En ma qualité d'ambassadeur du Japon au Sénégal, c'est avec un grand plaisir que j'apprécie que son excellence M. Youssou Ndour reçoive cette distinction, et je voudrais bien le féliciter vivement", a dit l'ambassadeur du Japon au Sénégal.

Le diplomate japonais a indiqué qu'il est "un grand amateur et fan de Youssou Ndour depuis plus de 30 ans".

"M. Youssou Ndour est aux Etats-Unis depuis avant-hier pour recevoir la notification de sa nomination", a signalé Shigeru Omori.

Selon le chargé des affaires culturelles de l'ambassade du Japon, Daiki Tsuboi, "le prix sera composé d'une médaille, d'un certificat et d'une somme d'argent équivalent à 15 millions de Yen (la monnaie japonaise : NDLR)".

Revenant sur les critères qui ont présidé au choix du lauréat Youssou Ndour, le chargé des affaires culturelles, estime que dans le domaine des arts "le rayonnement international " est noté par le jury, qui regroupe des spécialistes des arts dans le domaine choisi.

Pour le chargé de communication du chanteur, Charles Faye, "c'est un immense honneur de recevoir ce prix, pour nous autres ses proches, mais aussi pour tout le Sénégal et ses trente ans de carrière et tous les artistes".

"Le succès continue plus que jamais pour l'artiste planétaire, reconnu dans le monde et jusque dans l'empire du Japon. C'est l'équivalent du Prix Nobel, ce n'est pas peu pour notre star nationale et internationale", a-t-il apprécié.

"C'est avec un immense plaisir qu'il reçoit ce prix. Je crois que c'est le prix qui va le plus compter. Dieu sait qu'il en a reçu plusieurs, mais celui là est une reconnaissance qui vient de très loin, de peuples qui connaissent très bien l'art et qui l'écoutent depuis très longtemps", a-t-il poursuivi.

Pour le "Praemium Impériale" 2017, le Japon va décorer six artistes dans divers domaines : l'Iranien Shirin Neshat (peinture), le Ghanéen El Anatsui (sculpture), l'Espagnol Rafael Moneo (architecture), le Sénégalais Youssou Ndour (musique), l'Américain d'origine lettonienne Mikhail Baryshnikov (théâtre-cinéma).

Un prix d'encouragement jeunes artistes a été décerné à la formation libanaise "Zoukak theatre compagny and cultural association".

Le "Praemium Impérial" a été créé en 1988 à l'occasion du 100e anniversaire de la Japan Art Association, fondatrice du prix, en la mémoire du Prince Takamatsu.

Le chanteur Youssou Ndour, né le 1er octobre 1959 à Dakar au Sénégal, est le premier lauréat sénégalais du "Praemium Impériale".

Il a une riche carrière musicale qui a débuté en 1971, à l'âge de 12 ans.

Des artistes de renommée internationale comme le réalisateur américain Martin Scorsese ou encore le danseur chorégraphe français Maurice Bejart ont reçu ce prix, respectivement, en 2016 et 1993.

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.