12 Septembre 2017

Burkina Faso: Coopération économique - La délégation du FMI s'imprègne des préoccupations du secteur privé

Une mission du Fonds monétaire international (FMI) s'est rendue à la Chambre de commerce et d'industrie du Burkina Faso (CCI-BF), le mardi 12 septembre 2017, à Ouagadougou. Elle est allée recueillir les préoccupations des opérateurs économiques dans le cadre du nouveau programme de l'institution en perspective.

En visite de travail au Burkina Faso, la délégation du Fonds monétaire international (FMI), conduite par son directeur général adjoint, Mitsuhiro Furusawa, poursuit sa tournée dans les institutions. Ce mardi 12 septembre 2017, à Ouagadougou, elle s'est rendue à la Chambre de commerce et d'industrie du Burkina Faso (CCI-BF) où elle s'est entretenue avec la communauté des hommes d'affaires.

Conscient du rôle majeur que joue le secteur privé dans le développement économique, l'hôte du jour, a dit être venu recueillir les préoccupations des opérateurs économiques en vue de les prendre en compte dans le nouveau programme du FMI en préparation. Le président de la CCI-BF, Mahamadi Savadogo, le porte-voix du secteur privé, a formulé quelques doléances à l'endroit de l'institution onusienne. En effet, le patron de la CCI-BF a souhaité que le FMI soutienne des réformes plus intrépides, notamment sur le transfert de propriété, la protection des actionnaires, le commerce transfrontalier et la rationalisation des licences d'affaires.

Aussi, il a émis le vœu que la dette intérieure du Burkina Faso soit prise en compte dans l'effort d'apurement par l'institution. En outre, Mahamadi Savadogo, a invité les responsables du FMI à accompagner activement le Plan national de développement économique et social (PNDES), qui a pour ambition, la transformation structurelle de l'économie. Dans la mesure où la mise en œuvre de ce programme implique fortement le secteur privé, l'apport du FMI permettrait un examen minutieux des mécanismes d'assouplissement de la commande publique et des procédures sur les Partenariats public-privé.

Il a conclu que la prise en compte de ces doléances permettrait d'insuffler une dynamique nouvelle à l'économie nationale. D'autres intervenants ont souhaité que le Fonds monétaire international se penche un peu plus sur la question de l'accès au financement du secteur privé et favorise davantage l'entreprenariat féminin. Le directeur général adjoint du FMI a assuré aux hommes d'affaires burkinanbè que toutes leurs préoccupations seront prises en compte au cours des échanges entre le FMI et le gouvernement dans la perspective du nouveau programme.

Par ailleurs, Mitsuhiro Furusawa, s'est dit admiratif des efforts de développement économique du Burkina Faso. En retour, soutenant que le Burkina Faso et son institution entretiennent depuis très longtemps des relations étroites, il a réaffirmé la disponibilité de sa structure à accompagner les autorités burkinabè sur le chemin du développement socioéconomique inclusif.

Burkina Faso

Force conjointe du G5 Sahel - Le président du pays et la secrétaire générale de l'OIF échangent sur le financement

Selon Madame Michaëlle JEAN qui s'exprimait à l'issue de son entretien, « la mobilisation en faveur de… Plus »

Copyright © 2017 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.