13 Septembre 2017

Ile Maurice: Travailleurs clandestins - 12 étrangers arrêtés ce matin

Joli coup de filet ce matin par les éléments de la Tracking Team du Passport and Immigration Office. Neuf Indiens et trois Nigériens ont été appréhendés à la suite d'une opération coup de poing à Quatre-Bornes. L'opération a eu lieu ce mercredi 13 septembre de 4 heures à 8 h 30.

Les trois Nigériens ont fait de la résistance lors de leur arrestation. Ils étaient à Maurice depuis 2015 avec des visas étudiants. Mais ces prétendus étudiants n'ont jamais suivi les cours pour lesquels ils étaient ici. Ils faisaient des petits boulots au noir.

Quant aux Indiens, ils sont arrivés à Maurice en début d'année avec des visas de touristes qui ont depuis expiré. Les Indiens travaillaient comme maçons ou encore comme laboureurs saisonniers.

Cette opération était placée sous la supervision du surintendant de police, Narendra Boodhram, le chef du service de l'Immigration.

Ile Maurice

Propos insultants - Ravi Rutnah présente ses excuses, mais...

Plus facile de faire «bourik manz lazlé» que de faire Ravi Rutnah présenter des excuses… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.