13 Septembre 2017

Congo-Kinshasa: Halle de la Gombe - La danse contemporaine valorisée!

L'Institut Français de Kinshasa a organisé vendredi 8 septembre dernier, la grande soirée dédiée aux amoureux de la danse contemporaine congolaise.

C'était aux alentours de 19 heures, que le groupe Losanganya Dancing a ouvert le banquet, tout en hypnotisant le public venu nombreux, afin de découvrir cette facette de la culture congolaise. A l'occasion, un spectacle de toute beauté a été proposé par le chorégraphe Didier Edinho et ses trois danseurs, qui ont su caresser les cœurs de l'assistance, via la danse contemporaine, en portant des messages sans pourtant utiliser le langage verbal. Toutefois, c'est à travers le gestuel et l'expression du corps, que tout a été communiqué.

L'expression du corps

«L'expression du corps», tel était le thème de la soirée. Les spectateurs pouvaient apercevoir chaque interprète incarnant un sentiment dont il finit par s'extraire par empathie envers les autres. Le chorégraphe Didier Edinho questionne, ici, la relation à l'autre et les différences. Il s'interroge, aussi, sur les déterminismes sociaux et économiques, pour finalement soulever l'universalisme des sentiments et de la poursuite du bonheur, a expliqué un connaisseur du domaine. En effet, la danse contemporaine est un art vivant, dévoilant l'expression de la tristesse, de la passion, l'amour et du sentiment intérieur, cet art transmet les émotions et le message à travers le langage gestuel. Ce faisant, le groupe Losanganya Dancing a su le démontrer à la perfection, en synchronisant quatre danseurs pour exprimer un message unique.

Congo-Kinshasa

Bruno Tshibala va-t-il démissionner ?

En RDC, l'ultimatum fixé au Premier ministre Bruno Tshibala pour démissionner de son poste expire vendredi… Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.